Aller au contenu

Bien choisir l’injecteur PoE ou switch PoE de ses caméras de surveillance

Il a récemment été question de parler des switch PoE, des injecteurs PoE et de tout ce qui touche au branchement des caméras de surveillance dans cet article. En effet, de temps en temps, les lecteurs nous demandent comment bien choisir le switch PoE adapté à leurs caméras IP.

Switch PoE et caméra de surveillance
Branchement du switch PoE avec les caméras de surveillance

Les questions sont toujours identiques ou presque. Comment choisir un commutateur PoE pour mes caméras IP ? Qu'est ce qu'un switch PoE ? Quelle différence existe t-il entre un injecteur PoE et un switch PoE ? Dois-je opter pour un switch réseau Gigabit PoE pour mes caméras de sécurité ? Y a t-il une recommandation particulière pour un commutateur PoE pour plus de 4 caméras ? Dans cet article, il va être question de revenir sur les switch PoE. Ceci permettra notamment au lecteur de choisir et de sélectionner le commutateur PoE le plus adapté, fiable et idéal pour les caméras de son domicile.

Qu'est-ce qu'un commutateur PoE utilisé pour les caméras de surveillance

Un commutateur PoE fournit l'alimentation électrique et la connexion internet pour alimenter des caméras IP. Le tout passe par des câbles Ethernet. Comme vu précédemment, il est largement préférable d'investir dans de bons câbles Ethernet de qualité, en Cat 6 ou Cat 7. Des câbles Ethernet de faible qualité ou de premier prix ne seront pas adaptés pour faire transiter une quantité de données importante. Ceci est particulièrement le cas pour les caméras de surveillance.

Un commutateur PoE est normalement livré avec plusieurs ports Ethernet pour prendre en charge plus de deux caméras IP. On retrouve des switch PoE de 4 à 28 ports. Un switch PoE fournit de l'électricité et permet le transfert des données internet pour tous les périphériques PoE, y compris les caméras IP, les ordinateurs, et tout autre périphérique compatible réseau. La question est de savoir comment choisir le meilleur switch PoE pour vos caméras IP. Ou en tous cas, le plus adapté...

Comment bien choisir le switch PoE le mieux adapté pour les caméras IP ?

Pour choisir un commutateur PoE adapté, fiable et performant pour vos caméras de surveillance, peu de facteurs sont à prendre en compte. Il faudra donc prêter attention aux normes PoE, à la consommation d'énergie des caméras, à l'alimentation maximale du commutateur PoE, au nombre de ports PoE, à la longueur de câbles, etc. Tous ces points seront expliqués et développés plus bas.

Consommation électrique de la caméra de surveillance

Nous l'avons dit plusieurs fois. Un commutateur PoE assure non seulement la connexion au réseau, mais aussi l'alimentation électrique des caméras de surveillance compatibles PoE. Or, la consommation d'énergie des caméras IP varie selon la marque, le modèle, etc. Certaines caméras peuvent consommer jusqu'à 20 watts comme la caméra Reolink PTZ RLC-423 tandis que d'autres consomment entre 3 et 5 watts. Par conséquent, un commutateur PoE doit pouvoir fournir suffisamment de puissance pour les différents types de caméras de surveillance.

Reolink RLC-423-5MP
La caméra Reolink RLC-423-5MP

Il existe deux types de normes PoE (Power over Ethernet). Ces types de standards sont un peu différents. Et l'utilisation des switch PoE selon ces normes peut différer. C'est pour cela qu'il faut faire un point là dessus :

  • Tout d'abord, le standard PoE IEEE802.3af peut fournir jusqu'à 15 W de courant continu sur chaque port. En pratique, seulement 12,95 W sont fournis aux caméras IP ou à d'autres dispositifs PoE en raison de la perte de puissance qui se dissipe dans les câbles Ethernet.
  • De même, le standard PoE + IEEE802.3at peut fournir jusqu'à 30 W par port. Mais en réalité, 25,5 W sont réellement transmis aux périphériques compatibles PoE. De ce fait, choisir un commutateur PoE qui répond à vos besoins de surveillance ne se fait pas au hasard. Pour cela, assurez-vous de vérifier la consommation d'énergie de caméra IP PoE dans le manuel de l'utilisateur ou dans la feuille de spécifications techniques.

Prenons un exemple concret avec une caméra de surveillance Hikvision. Selon la fiche technique, la consommation d'une caméra Hikvision est de 12 VDC ± 25%, 5,5W. Cette première option est valable dans le cas d'un branchement électrique traditionnel. Mais dans le cas d'un branchement PoE (802.3af, 42.5 – 57V), la consommation de la caméra est de 7,5 W. Dans le même temps, prenons le switch PoE de TP-Link SG1008PE.

TP-Link TL-SG1008PE
Le TP-Link TL-SG1008PE est un switch PoE à 8 Ports Gigabit

Ce switch est équipé de 8 ports POE+. Il procure un moyen facile d'étendre un réseau filaire en transportant des données et une alimentation électrique via un simple cordon Ethernet. Avec une capacité totale de 124W et jusqu'à 30W par port, combien de caméras peut-on y brancher ? Si l'on fait le calcul, 124 / 7,5 = 15 environ. Ainsi, pour ce switch PoE peut très largement et très facilement alimenter 8 caméras de surveillance.

Alimentation PoE maximale du commutateur

L'alimentation maximale de votre commutateur PoE est dont importante à prendre en compte. Si l'alimentation maximale de toutes vos caméras dépasse la limite de puissance de votre commutateur PoE, ce dernier ne fournira pas assez d'énergie pour toutes vos caméras IP PoE, notamment si vous avez des caméras PTZ.

Une alimentation insuffisante pour les caméras IP engendrera une coupure de courant ou la perte de vidéo des caméras. Cela peut aussi avoir un effet néfaste sur la performance ralentie et médiocre de la caméra. Lors de l'achat d'un commutateur PoE pour les caméras de surveillance IP, il est important d'opter pour un switch PoE avec plus de puissance que prévue. Sinon, il vous faudra réduire le nombre de caméras IP branchées au switch PoE. Ceci est notamment le cas si vous avez une ou plusieurs caméras PTZ car elles consomment plus d'énergie que les autres caméras IP.

Tension du switch PoE

De nombreuses caméras de surveillance fonctionnent avec une alimentation de 12 ou 24 V. Si elles ne sont pas alimentées avec la tension appropriée, la caméra IP ne fonctionnera pas ou peut griller. Par exemple, une caméra de sécurité IP 12V alimentée par une source d'alimentation 24V peut être grillée car trop de tension sera présente. Pour bien comprendre ceci, regardez le schéma plus bas.

Switch PoE videosurveillance
Switch PoE et caméra de surveillance

Pour fournir la bonne quantité d'énergie pour les caméras IP PoE, l'une des caractéristiques importantes à rechercher dans un commutateur PoE est sa capacité à ajuster automatiquement la tension en conséquence. Par exemple, un commutateur PoE compatible 802.3af peut prendre en charge l'alimentation de vos caméras de sécurité IP, par exemple, le commutateur PoE Netgear GS308P est conforme à la norme IEEE 802.3af.

Netgear GS308P
Le Netgear GS308P dispose de 4 ports PoE intelligents

Nombre de ports du commutateur PoE

Si vous recherchez un commutateur PoE pour plus de 4 caméras, il est important de vérifier le nombre de ports. Il existe en effet des commutateurs PoE à 8 ports, 16 ports, 24 ports voire 48 ports. Ce genre de question se pose principalement pour les grandes entreprises ou pour les locaux industriels. Rares sont les maisons ou les appartements qui ont plus de 6 caméras installées.

ports Ethernet switch PoE
Quel est le nombre optimal de ports Ethernet pour un switch PoE ?

Le nombre de ports dépend en grande partie de vos besoins réels ainsi que de la consommation d'énergie globale de vos caméras IP. Par exemple, un commutateur PoE 24 ports avec une alimentation de 370W pourrait alimenter 24 caméras IP avec la norme IEEE802.3af (15.4W par port) alors qu'il ne pouvait alimenter que 12 caméras IP avec la norme IEEE802.3at (30W par port).

 

Commutateur PoE géré ou non géré

Les principales différences entre un commutateur PoE géré et non géré résident dans la fonctionnalité, leur possibilité de configuration et leur prix. Un commutateur PoE non géré (moins cher) repose sur un système plug-and-play sans aucune configuration requise. Alternativement, un commutateur PoE géré permet de configurer des protocoles réseau spécifiques. Pour la plupart des particuliers, un commutateur PoE non géré est tout à fait acceptable et fonctionne suffisamment bien pour répondre aux besoins d'alimentation des caméras de surveillance IP PoE.

Conclusion

Bien choisir un switch PoE pour ses caméras de surveillance peut être difficile. Mais avec les différents articles sur ce blog, vous trouverez forcément le commutateur PoE le plus adapté à vos besoins. Si vous avez une hésitation ou autre, notre section commentaires est là pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *