La maison connectée: avantages et limites de la domotique

Dans la course à la maison connectée, nombreuses sont les marques à vouloir proposer un maximum d’objets. Par exemple, dans un article récent, il avait été question de mettre en évidence les produits de la maison connectée ou de la domestique avec les marques Delta Dore, Somfy et autres.

La domotique est identique à la maison connectée. C’est la même chose. Enfin, le but est simple. Il s’agit à travers la connexion internet, de pouvoir contrôler et piloter à distance certains objets de son domicile. Parmi les objets domotiques les plus communs, on retrouve les systèmes de sécurité, tels que l’alarme, les portiers vidéo ou la surveillance vidéo, les systèmes de confort, comme l’éclairage, le thermostat ou la climatisation, et des systèmes de consommation comme le frigo, le lave linge ou l’aspirateur robot. En fait, l’idée de la domotique est simple. Le but est de pouvoir connecter et piloter à distance tout ce qui se trouve dans une maison.

Quel est le but de la domotique ?

Avoir une maison connectée est très sympa. Par exemple, avec les fortes chaleurs de ces derniers jours, beaucoup de lecteurs de ce bloc ont demandé comment activer la climatisation à distance. Oui car même la climatisation fait partie de la domotique et de la maison connectée. Il faut avouer que rentrer chez soi et avoir son salon frais est un vrai bonheur. Le but de la domotique est donc double :

Pouvoir avoir accès aux objets qui sont dans votre domicile et les contrôler de n’importe où

Tel est le cas avec l’exemple plus haut. Prenons un exemple. Il est 18h et vous terminez votre travail. Les embouteillages s’annoncent et il fait une chaleur à crever dehors. Non seulement vous allez passer 1h sur le périphérique, mais en plus de cela, vous allez arriver chez vous et la température sera proche de celle à ce que l’on peut avoir aux portes de l’enfer. Oui. L’enfer c’est les bouchons sur le périphérique et la chaleur chez vous. Mais ça, c’était avant. Avec la domotique et la climatisation connectée, cela n’est plus un problème.

Être chez vous, même sans y être

La maison connectée ne se limite pas au confort. Tout ce qui se passe chez vous peut être contrôlable. Donc, même en votre absence, vous conservez un minimum de contrôle sur votre domicile. Cela est notamment le cas avec l’aspect sécurisant de la domotique. Par exemple, en cas de fuite d’eau ou d’inondation, d’intrusion ou de tentative de cambriolage, etc, vous serez toujours informé(e) de ce qui se passe chez vous.

Les limites de la domotique

Pouvoir contrôler, piloter, voir, entendre, alerter à distance est quelque chose de merveilleux. Vous êtes en fait « tout le temps chez vous, même quand vous n’y êtes pas ». Or, la domotique passe par la connexion internet. Et là, deux limites de taille peuvent se poser quant à l’aspect merveilleux de la domotique.

Tout d’abord, le cas de la panne internet.

Puisque tout passe par la box internet, la domotique a une faiblesse de taille. Il s’agit de sa dépendance totale à votre box internet. Deux cas de figure peuvent se présenter. Il se peut en effet que le courant électrique puisse être coupé. Pas de courant électrique, pas d’internet. Pas d’internet, pas de fonctionnement domotique. Pas de fonctionnement domotique, pas de contrôle à distance. Aie! Cela peut être handicapant, mais bon, en general, les coupures électriques de la part de Mr EDF sont rares et ne durent pas très longtemps. D’autre part, le problème de la box internet elle-même. Elle peut tout simplement être en panne, cramer, ou avec des incidences de réseau Internet (travaux dans le coin, panne de ligne téléphonique etc).

Deuxièmement, l’absence de réseau

Dans la même logique que le problème de la box internet, on trouve le problème du réseau smartphone. Oui, puisque la domotique est pilotable à distance, cela veut dire que vous contrôlez vos objets connectés. Et là plupart du temps, cela passe par votre smartphone. Or, le smartphone passe par les réseaux GSM, 3G ou 4G. Et si vous êtes dans un endroit non couvert? Ou que votre smartphone tombe en panne? Et bien là aussi, on se retrouve le bec dans l’eau.

Tout cela pour en arriver où ?

Cet article n’est pas pour démonter ou critiquer le fonctionnement de la domotique. Bien au contraire. Sur le principe, la maison connectée est une très bonne chose. Seulement il ne faut pas compter exclusivement sur le principe intrinsèque de la maison connectée comme gage de sécurité et de pouvoir absolu. Enfin, il faut rappeler que le tout connecté est limité de par son idéologie elle-même. Il est ici question de la connexion internet.

Tout objet connecté au Web est un risque. Quand il est question du risque, on pense notamment au piratage. Avec le jeu du chat et de la souris et la course à la surenchère de la sécurité et du piratage, on passe à côté de choses merveilleuses. La domotique fait partie de ces choses merveilleuses. En conséquence de quoi, on hésite, on ne sait pas. Faut il passer à la domotique ou pas? Quels sont les dangers de la domotique ? Qu’est ce que je peux faire avec la domotique et qu’est ce que je ne peux pas faire ? Jusqu’où je peux aller dans le « tout connecté » ? Autant de questions que de nombreuses personnes peuvent se poser. Et ces questions sont d’autant plus importantes qu’elles sont justifiées !

2 thoughts on “La maison connectée: avantages et limites de la domotique

  • Cédric 26 juin 2017 at 10 h 01 min

    Hello,

    Juste deux petites précisions:

    « Il se peut en effet que le courant électrique puisse être coupé. Pas de courant électrique, pas d’internet. Pas d’internet, pas de fonctionnement domotique. Pas de fonctionnement domotique, pas de contrôle à distance »

    -> De toute façon en cas de coupure électrique, les automatismes (portail, volets, etc…) ne fonctionnent pas, ni l’éclairage, ni la plupart des appareils électrique. Donc domotique ou pas, ce sera la même chose. Après, l’idéal est de mettre tout ce matériel sur un onduleur: box internet et box domotique. Ainsi même en cas de coupure de courant, le système reste opérationnel. Certes on ne pourra toujours pas piloter la maison, mais on pourra récupérer les informations de tout ce qui fonctionne sur pile/batterie (température, etc…) et être alerté qu’il y a une coupure de courant.
    Concernant la connexion internet, l’idéal est d’utiliser un routeur ADSL pouvant recevoir une connexion GSM, soit en intégrant une carte Sim directement, soit en pouvant y brancher une clé Usb GSM. Ainsi même en cas de coupure internet, le GSM prend le relai. Certaines box domotique acceptent également de recevoir une clé GSM. Exemple avec Jeedom, qui permet alors à la box de communiquer via SMS. Et là, même sans 4G ni 3G, tant qu’on peut téléphone, on peut envoyer des SMS, et donc piloter sa box domotique. Et les zones où on ne peut pas du tout téléphoner sont quand même assez rares en France.

    Répondre
    1. Adrien Blanc 26 juin 2017 at 10 h 09 min

      Bonjour Cédric,
      Merci pour votre commentaire très riche et très pertinent. Vous avez absolument raison. Tout système de sécurité (ou système domotique même) a ses limites.

      Répondre

    Laisser un commentaire

BACK TO TOP