Skip to content

Quelles sont les différences entre un switch Ethernet et un injecteur PoE ?

Le réseau internet est devenu une partie essentielle de notre vie quotidienne. Pour faciliter la vie, il existe différents types d'appareils pour se connecter à Internet. De même, dans le cadre de la sécurité, le nombre d'appareils a explosé ces dernières années. On retrouve par exemple les alarmes connectées, les téléphones IP, les caméras de surveillance, les répéteurs Wi-Fi, les prises CPL et bien d'autres. Or, chaque appareil doit pouvoir être connecté à Internet, que ce soit en Wi-Fi ou via un câble Ethernet. Et chacun a également besoin d'une alimentation électrique. Enfin, ce qu'il faut savoir, c'est que plus le nombre d'appareils de sécurité et de surveillance augmente, plus le câblage sera compliqué.

Switch Ethernet Injecteur PoE difference
Switch Ethernet ou Injecteur PoE ? Quelles différences ?

Alors comment résoudre ce problème ? Récemment, la technologie PoE (Power over Ethernet) s'est bien popularisée. Le PoE permet d'amener l'alimentation électrique ainsi que des données numériques, via un câble Ethernet. Quand il s'agit de réseau, on retrouve plusieurs termes : PoE, switch, commutateur, injecteur, etc. Or, lorsque l'on n'est pas habitué(e) à tout ce vocabulaire, on peut rapidement être perdu(e). D'ailleurs, quelle est la différence entre tous ces produits ? Cet article n'est pas dédié au traitement informatique. De nombreux blogs sont là pour ça. Ici, il sera plutôt question de voir la différence entre un switch et un injecteur PoE.

Switch PoE et injecteur PoE (ou Injector PoE)

Un commutateur (ou Switch) est un appareil réseau qui permet de répartir votre réseau. Ainsi donc, de nombreuses personnes ont un switch au niveau de leur télévision si elles ont en plus des appareils connectés. Par exemple, si vous avez une TV, une console de jeu, un Apple TV, votre BoxTV et autre, il faut bien que le tout soit connecté à Internet. Pour cela, la meilleure solution sera de passer par un switch. Ce dernier va automatiquement déterminer la bande passante optimale pour chaque appareil. Mais il existe aussi sur le marché des switch PoE.

TP-Link TL-SG1008D
Un exemple de switch basique avec le TP-Link TL-SG1008D

Lorsqu'il est connecté à d'autres périphériques réseau, le commutateur PoE détectera s'ils sont compatibles PoE et activera automatiquement l'alimentation. Le commutateur PoE utilise la norme PoE IEEE 802.3af. Ce switch PoE fournit jusqu'à 15W d'alimentation (courant continu). Par conséquent, il s'agit là d'une solution simple pour ajouter la fonctionnalité PoE à votre réseau en utilisant un commutateur PoE.

Il existe également le commutateur PoE+. Alors que le switch PoE+ utilise la dernière norme PoE+, à savoir la norme IEEE 802.3at. Cette dernière est également connue sous le nom de PoE class 4. Ce genre de produit informatique fournit jusqu'à 30W de puissance électrique. Ainsi, le switch PoE+ peut fournir presque deux fois plus de puissance qu'un commutateur PoE classique.

Switch Ethernet ou Injecteur PoE
Système de câblage Ethernet sur un switch ou sur un injecteur PoE

Donc pour faire simple, on a différentes catégories de commutateurs sur le marché. On peut retrouver les switch basiques, pour du divertissement ou de la data basique. Un switch PoE va automatiquement dispenser du courant électrique en plus de la data. Nous verrons cela un peu plus bas. Enfin, il existe le switch PoE+ qui est principalement destiné aux entreprises ou aux lieux avec beaucoup de caméras de surveillance.

Qu'est-ce qu'un injecteur PoE ?

L'injecteur PoE est utilisé pour ajouter la capacité PoE à des branchements réseau spécifiques. Dans le cadre du déploiement du réseau de sécurité, un injecteur PoE peut fournir une solution polyvalente lorsqu'un seul port PoE est requis. Par exemple, si vous avez à installer une seule caméra de surveillance chez vous, vous pouvez tout à fait passer par un injecteur PoE.

TP-Link TL-POE150S
Injecteur PoE TP-Link TL-POE150S

Un injecteur PoE est un petit boitier, de la taille d'un smartphone, et qui peut s'installer à peu prêt n'importe où chez vous. Il s'agit d'un petit appareil très pratique et qui peut se brancher sur une prise CPL. Parfait pour les domiciles ou les lieux qui ne requièrent qu'une caméra de surveillance à un endroit spécifique. Tous les injecteurs PoE ne se valent pas. Comme précisé ici, il faut savoir que ce produit n'alimente qu'une seule caméra de surveillance. Pour être certain de ne pas se tromper dans l'achat d'un injecteur PoE, il est très fortement d'acheter cet appareil spécifique.

Switch PoE ou injecteur PoE : que choisir ?

Le commutateur PoE est un boîtier tout-en-un sans dispositif supplémentaire. Les ports Ethernet peuvent être utilisés pour gérer à la fois le réseau Internet et l'alimentation. Il est très facile d'installer un switch, et ce, n'importe où. Quant à celui à choisir, cela dépend vraiment de vos exigences et de vos besoins. Par exemple:

  • Si vous avez seulement une ou deux caméras de surveillance à brancher, alors un injecteur PoE pour chacune sera tout simplement parfait. Un autre point important et à prendre en compte est le coût, inférieur à un commutateur PoE.
  • Si le commutateur PoE devient hors service, c'est l'ensemble de vos caméras qui ne fonctionnera plus. Mais si un injecteur PoE s'éteint ou tombe en panne, cela affectera qu'un seul appareil de surveillance. D'où le vieil adage, "diviser pour mieux régner". Selon nos tests, il s'avère en effet qu'il est préférable de ne pas regrouper toutes les caméras de surveillance sur un seul appareil de type switch PoE. On ne sait jamais...
  • Si vous devez remplacer un injecteur PoE, vous pouvez le remplacer sans interrompre le reste de vos appareils sur votre réseau.

Ainsi, selon nos conseils, il est préférable d'avoir soit :

  • Un injecteur PoE par caméra dans le cas où vous n'avez pas beaucoup de caméras de surveillance installées chez vous
  • Des petits switch PoE qui alimenteront d'une part certaines caméras d'un côté de la maison, et d'autre part le reste des caméras. C'est ici que le dicton "diviser pour mieux régner" prend tout son sens.

Pourquoi utiliser un injecteur PoE pour ses caméras de surveillance ?

Un commutateur PoE fournit l'alimentation et la connexion de données aux systèmes de vidéosurveillance compatibles PoE. Tout se passe par des câbles Ethernet de catégorie 6 ou 7. L'utilisation d'un switch géré par PoE pour les caméras de sécurité IP devient de plus en plus commun.

Pourquoi utiliser un switch PoE pour les systèmes de vidéosurveillance ?

Quand il s'agit de la technologie PoE, certaines personnes peuvent penser qu'il n'est pas nécessaire d'acheter un switch PoE à un prix élevé. Un injecteur PoE peut également alimenter les caméras IP (une à une) et faire économiser un peu d'argent. Cependant, que se passe-t-il si plusieurs caméras de surveillance doivent être connectées ensemble ? Dans cette condition, un commutateur PoE sera le choix le plus pertinent.

Switch Ethernet Injecteur PoE
Le système de branchement des caméras de surveillance sur un injecteur PoE

Facile à gérer et à faible coût

De nos jours, les commutateurs PoE sont tendance. Les switch PoE les plus avancés permettent de contrôler la puissance de fonctionnement de chaque caméra. Cela permet aux administrateurs de redémarrer une caméra IP non répondante sans se rendre à l'emplacement de la caméra, ce qui est une économie de temps, surtout s'il faut sortir l'échelle, dévisser la caméra, tout débrancher, et tout refaire dans l'autre sens.

Une alimentation et de la connexion sur de longues distances

Connectées à un commutateur PoE, les caméras IP peuvent être installées n'importe où, même à de grandes distances. En général, la distance maximum entre une caméra et un switch PoE est de 100 mètres. Si la distance est supérieure à 100m, pas de souci. Il faudra entre la caméra et le switch PoE principal rajouter un répéteur PoE. Mais cette solution est un peu chère...

Comment connecter un switch PoE à un système de caméras de surveillance ?

Certaines personnes peuvent penser que ce genre d'installation est complexe. En fait, il n'en est rien. Cela fonctionne en fait exactement de la même manière que si vous aviez un NVR.

  1. Connectez votre switch PoE à votre box internet
  2. Branchez le câble d'alimentation du commutateur à une prise électrique
  3. Connectez les caméras IP aux ports Ethernet PoE du commutateur via les câbles Ethernet
  4. C'est fini

Nota : tous les câbles Ethernet ne se valent pas. Certains vont du simple au double, et ce n'est pas un hasard. Pour une plus grande confiance et sécurité dans vos branchements, il est très fortement recommandé d'acheter et de brancher des caméras de surveillance avec ces câbles Ethernet de Cat 7. Pour accéder à ces câbles, cliquez sur l'image ci-dessous.

Switch Ethernet ou Injecteur PoE
Les câbles Ethernet de catégorie 6 ou 7 sont recommandés pour les systèmes de vidéosurveillance

Conclusion

Un commutateur PoE ou un injecteur PoE utilisent tous deux la technologie PoE. Avec ce système, le déploiement de votre réseau est plus simple et a ses propres avantages. Il est important de bien réfléchir à vos besoins avant d'acheter un switch ou un injecteur PoE. De plus, assurez-vous que la caméra IP prend bien en charge la technologie PoE. Pour plus de choix sur les switch PoE et injecteur PoE, cliquez sur l'image plus bas.

repeteur wifi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *