Skip to content

Enfant et cambriolage : comment gérer ? Si vous êtes tombé(e) sur cette page, ce n'est probablement pas un hasard. Chaque année, des centaines d'enfants sont directement confrontés à la violence de leur domicile cambriolé. Cette violence visuelle et sentimentale peut conduire à certains troubles.

enfant cambriolage

Le problème, c'est que les enfants ne pensent pas et ne réagissent pas de la même manière que les adultes. Ceci est valable pour le quotidien, comme pour les événements stressants. Or, si vous êtes sur cette page, c'est soi qu'il faut rassurer votre enfant car vous venez de découvrir un cambriolage, soit que le cambriolage a eu lieu il y a de cela quelques temps. Dans cet article, nous allons voir comment rassurer et gérer un enfant face à un cambriolage. Puis, dans un second temps, nous verrons comment se comporter avec un enfant victime de cambriolage passé. ...continue reading "Comment gérer un cambriolage avec un enfant ?"

Les cauchemars sont des rêves effrayants. Un cauchemar évoque en général des peurs, angoisses et introduit un sentiment de désespoir ou de menace. Mais il faut se rassurer. Presque tout le monde en fait de temps en temps.

sommeil cambriolage reves

Pour les victimes de cambriolage, cependant, les cauchemars sont un problème commun. Avec des réveils en pleine nuit, les cauchemars sont l'une des façons dont une victime d'un cambriolage "revit" le traumatisme pendant des mois ou des années après l'événement. ...continue reading "Cauchemars et cambriolage"

Plusieurs événements peuvent traumatiser un enfant. Parmi eux, le cambriolage est une étape particulièrement pénible à vivre. Un enfant peut être traumatisé par un cambriolage. Leurs réactions face à un tel événement sont spécifiques à l'enfant et différentes d'un adulte. Dans ce post, nous allons voir les moyens qu'il est possible de mettre en oeuvre pour faire face à certains comportements régressifs, consécutifs d'un cambriolage.

L'enfant et le cambriolage : comment agir ?
L'enfant et le cambriolage : comment agir ?

Après un événement violent, tel qu'un cambriolage, l'enfant peut "régresser" vers d’anciennes habitudes. Ainsi, en fonction de l'âge, sucer le pouce, coller les adultes, le recours systématique au doudou, pleurer au départ de la maison, l’incontinence nocturne, le balancement machinal, peuvent être des conduites régressives. Certains apprentissages peuvent être ralentis, des capacités récemment acquises (telles que le langage, l'équilibre, la marche, l’autonomie) peuvent être entravées. En fait, ce ralentissement psycho-moteur est un moyen que l'enfant va adopter pour se réconforter. C’est de cette manière que l'enfant va gérer ses angoisses. ...continue reading "Quelles sont les attitudes à adopter face à un enfant traumatisé par un cambriolage ?"