Y a t-il des cambriolages quand il pleut ?

Y a t-il des cambriolages quand il pleut ?

La pluie, ou plus généralement, la météo, peuvent-ils être des facteurs qui vont favoriser ou au contraire réduire le risque de cambriolage ? Est-ce que la pluie va par exemple réduire au augmenter le risque d’une intrusion ?

camera surveillance ip

Alors que ce type de question peut paraitre bizarre, certains lecteurs ont demandé à avoir plus de renseignements à ce sujet. Ainsi, dans cet article, il va être question de parler de la météo, et plus généralement des risques de cambriolages. 

La météo comme facteur de cambriolage ?

En tapant les bons mots-clés sur Google, il est possible de lire certains articles qui parlent du cambriolage et de la météo. D’ailleurs, certains chercheurs, notamment des sociologues, se sont penchés sur ce thème et ont réalisé des statistiques. Le problème, c’est que les résultats sont, pour la plupart, antagonistes.

En effet, certaines conclusions mettent en évidence que les cambrioleurs aiment les jours de pluie et d’orage. Ils expliquent que lors de ces jours-là, la luminosité est moindre. Cela permet notamment plus de discrétion.

Source : Flickr

D’autres recherches ou articles ont encore amené pour conclusion l’idée qu’une météo avec du soleil, de la pluie, ou toute autre forme de météo n’a pas d’effet ou de lien avec le cambriolage. En effet, les cambrioleurs commettent leurs méfaits par temps de pluie ou de beau temps.

La météo ne les arrête pas, l’heure du jour ne les arrête pas, toute opportunité est bonne, et ils en profitent

Propos d’un policier, suit à un cambriolage

La pluie comme « répulsif » au cambriolage ?

 Et si la pluie était justement un facteur de protection ou en tous cas, un facteur qui réduit le risque de cambriolage ? En effet, avec la pluie, la probabilité de laisser des « traces » de cambriolage est plus grande : traces de pas sur le sol, nombre de vêtements portés, donc avec un risque plus important d’en perdre ou d’en oublier, etc… La pluie peut aussi être un élément de météo qui peut donc limiter le risque de se faire cambrioler. 

Pour terminer sur la météo comme facteur d’aggravation ou de protection contre le cambriolage

Comme il a été possible de le lire dans cet article, la météo n’est pas forcément un facteur de protection ou au contraire d’aggravation concernant les cambriolages. Tout dépend des facteurs concomitants. En effet, la pluie est plus propice pendant l’hiver. Or, cette période est également, en partie, celle de Noël.

De même, il est en général plus commun de voir que le nombre de cambriolages augmente pendant l’été. La chaleur ferait-elle augmenter les cambriolages ? Non. Là encore, des facteurs concomitants, tels que les départs en vacances, peuvent expliquer ces phénomènes. 

Laisser un commentaire