Voilà pourquoi il ne faut pas acheter de caméras factices

Une fausse caméra de surveillance : bonne ou mauvaise idée ? Peut-être n’en avez vous jamais entendu parler. Qu’est ce que des fausses caméras de surveillance ? La réponse est est simple. C’est une mauvaise idée. Certes, les caméras de sécurité sont un facteur de dissuasion bien connu. Et ceci et d’autant plus vrai en particulier dans les zones avec un taux de délinquance important. Dans ce cas, une caméra visible peut faire la différence. Les maisons ou les entreprises avec des caméras de surveillance sont moins susceptibles d’être touchées par des cambrioleurs que celles qui n’en ont pas.

En effet, les locataires comme les propriétaires d’appartement, de maison comme ceux qui ont une entreprise savent que même le plus petit acte d’incivilité peut causer de grandes pertes. Cambriolage ou tentative de cambriolage, dégradation et autres incivilités en tout genre causent notamment des sentiments d’avoir été sali, voire violé. Il est donc préférable d’être entièrement ou partiellement équipé avec des mesures de sécurité qui assurent la protection de votre propriété. Si un incident se produit, vous serez donc en mesure d’identifier potentiellement le responsable. Dans cet article, nous parlerons des caméras factices ou « fausses caméras de surveillance ». Nous parlerons plus spécifiquement pourquoi de nos jours leur efficacité en tant qu’outil de dissuasion a considérablement diminué (pour ne pas dire totalement inutile).

Petit état des lieux concernant les fausses caméras de surveillance

Les caméras de surveillance (et plus génériquement la vidéoprotection) comptent parmi les moyens les plus efficaces de tenir les cambrioleurs à distance de votre propriété et limitent le cambriolage de votre entreprise ou de votre domicile. De nos jours, il existe une variété considérable de caméras de surveillance. Ces dernières s’adaptent à tous les endroits : maisons, appartement, commerces, en intérieur comme en extérieur, avec sous sans branchement. En bref, ces caméras de surveillance s’installent très facile, même si vous n’êtes pas bricoleur(euse). Enfin, vous pouvez même trouver des systèmes de vidéosurveillance à faible coût, pour un rendement pertinent.

Malgré tous les avantages d’un système de vidéosurveillance, beaucoup de personnes choisissent d’installer des caméras factices ou de fausses caméras. Cela leur donne l’illusion ou l’espoir que de potentiels cambrioleurs seront effrayés et cibleront éventuellement une autre propriété. Il n’en est rien. S’il est vrai que les caméras factices sont en quelque sorte un facteur de dissuasion, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous ne devriez pas opter pour des caméras factices. En fait, cela pourrait même se retourner contre vous…

Qu’est-ce qu’une caméra factice ?

Les caméras de sécurité factices ressemblent à de vraies caméras. Or en réalité, ces caméras sont fausses. Techniquement, ce ne sont que des « jouets » sans aucune fonction. Ces fausses caméras de surveillance se présentent sous des formes, des tailles et des couleurs variables. Cependant, dans la plupart des cas, ces caméras de surveillance factices sont sous forme de dôme. Beaucoup de personnes achètent ces caméras et les installent pour donner l’illusion qu’un système de caméras de sécurité enregistre ce qui se passe.

Parfois, ces caméras factices sont dotées de fonctionnalités « avancées ». Parmi ces pseudo-avancées, la présence d’une lumière rouge à l’avant donne l’impression d’avoir les mêmes caractéristiques que des caméras réelles. La lumière rouge est censée donner l’illusion que la caméra est alimentée puisque vous pouvez « voir » la lumière. De toute évidence, la lumière est un gadget. En effet, de vraies caméras de surveillance ont des LED rouges. Seulement, elles ne les ont pas tout le temps allumées. En effet, l’activation des voyants rouges sur de vraies caméras de surveillance n’y sont que la nuit, ou par manque de lumière. Des caméras avec des voyants rouges allumés en permanence sont généralement fausses.

D’ailleurs, les cambrioleurs expérimentés ne se laissent berner par un voyant rouge. Ils pourront facilement dire si une caméra de surveillance est vraie ou fausse. Certes, certains d’entre eux peuvent être dissuadés. Toutefois, la plupart d’entre eux trouveront plus facile de s’introduire dans un foyer qui a des caméras factices.

Cependant, pour de nombreuses personnes, ces fausses caméras peuvent passer pour de vraies caméras. En effet, la plupart de ces fausses caméras de surveillance ont un objectif en plastique, des câbles sortant de l’arrière, un « corps » en métal et de fausses lumières IR. Autre avantage qui peut courir à la parte de certaines personnes : le prix de ces fausses caméras de surveillance. En effet, les caméras factices sont extrêmement bon marché et très diverses dans leurs formes et leurs couleurs. Comptez entre 10 et 20 euros pour une fausse caméra de surveillance.

Pourquoi ne faut-il pas acheter une caméra factice ?

Les caméras factices sont très bon marché. Elles ressemblent comme deux gouttes d’eau à de vraies caméras de surveillance. Et elles peuvent être installées en quelques minutes, n’importe où. Toutefois, attention au revers de la médailles. Dans certains cas – pour ne pas dire de manière systématique – des caméras de surveillance factices ne sont pas une si bonne solution…

Une caméra de surveillance factice est facilement identifiable comme telle

Un cambrioleur expérimenté ou même novice qui a une certaine expérience peut facilement identifier une fausse caméra de surveillance. Il y a beaucoup d’indices tels que la qualité bon marché, les fils qui ne vont nulle part, l’angle de la caméra, les lumières clignotantes manquantes, etc. Avec une inspection minutieuse, n’importe qui peut dire si une caméra est authentique ou probablement fausse. De plus, si un cambrioleur identifie correctement que les caméras sont effectivement fausses, il pourra mener à bien ses desseins, puisqu’il sait avec certitude qu’il n’y a pas de caméras authentiques et fonctionnelles.

Il est préférable d’opter pour un véritable système de caméras de sécurité. Ce dernier fournira non seulement un élément dissuasif, mais également de véritables images (ou séquences vidéos). Dans tous les cas, si la vidéosurveillance n’empêchera jamais totalement le vandalisme, elle le réduit grandement. Mieux vaut mettre toutes les chances de son côté.

Une fausse caméra de surveillance amène un faux sentiment de sécurité

Les caméras factices créent un faux sentiment de sécurité. Elles ne sont qu’une illusion. Vous pensez peut-être qu’avec ce type de dispositif, votre propriété ou votre commerce sont plus sûrs ou protégés. C’est faux. En réalité, ce n’est pas le cas. Imaginez si quelqu’un ignore vos fausses caméras et vole ou endommage votre propriété. Que ressentiriez-vous ? De plus, les caméras factices peuvent attirer les cambrioleurs, car ils savent que le lieu n’a pas de réelle sécurité.

Parfois, des sociétés de sécurité qui installent de fausses caméras informent vos voisins que les caméras sont factices. Il peut arriver que cette information circule. Dans cette dynamique, tout le monde dans le quartier sera informé que les caméras ne fonctionnent pas. Cependant, dans de nombreux cas, les cambriolages sont commis par des personnes qui vivent dans un périmètre proche de chez vous.

Une fausse caméra de surveillance ne recueille aucune preuve puisqu’elle n’enregistre rien

Le maximum qu’une caméra factice puisse faire est de dissuader ou, au mieux, d’effrayer de potentiels cambrioleurs. Or, si le cambrioleur identifie la caméra comme étant fausse (donc non-fonctionnelle) et s’introduit chez vous, vous n’avez aucune preuve de ce qui s’est passé puisque les caméras ne sont que de la « décoration ». Vous n’aurez donc aucune image, aucun visage à identifier, aucune preuve concrète qui puisse aider la police à attraper le(s) coupable(s). Quel est donc l’intérêt d’avoir des caméras factices qui ne servent à rien ?

De plus, comme mentionné plus haut, les cambrioleurs potentiels sont capables d’identifier les vraies des fausses caméras. Ils n’hésiteront donc pas à cambrioler votre foyer puisqu’ils savent que vous n’avez pas de véritable système de surveillance. Au lieu de deviner s’il y a un système de vidéosurveillance dans un foyer pris au hasard, les cambrioleurs frapperont là où, à coup sûr, il y a de fausses caméras.

Conclusion

Il est vrai que l’installation de caméras factices peut dissuader certains individus. De même, ces fausses caméras augmentent le sentiment de sécurité. Mais rappelez-vous que ce n’est que du leurre. Installer de fausses caméras peut engendrer d’autres problèmes. Parmi eux, un faux sentiment de sécurité, et ces caméras sont facilement reconnaissables comme fausses par les cambrioleurs expérimentés.

Les propriétaires de maisons et d’entreprises doivent comprendre les implications de l’installation d’une fausse caméra au lieu d’une vraie qui enregistre des images. Certes le coût financier n’est pas le même. Certaines personnes se disent qu’elles peuvent économiser de l’argent. En effet, les caméras factices sont très bon marché. Mais il faut garder en tête que ces fausses caméras de surveillance ne sont pas réelles, donc inutiles. Il est toujours préférable d’investir dans un véritable système de caméras de sécurité où tout sera enregistré. Après tout, les preuves vidéo suite à des dégradations ou à une intrusion n’ont pas de prix.

Dernière mise à jour le 2021-04-01 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Laisser un commentaire