Skip to content

Détecteur périmétrique et volumérique : le complément d’une alarme

Quels compléments pour une alarme efficace? Qu'est ce qu'un détecteur périmétrique ? Quel est le meilleur produit? Où faut il les placer? Autant de questions que l'on peut se poser quand on veut protéger son foyer dès l'extérieur.

Détecteur périmétrique

Un détecteur périmétrique génère une barrière horizontale multifaisceaux (barrières infrarouges) qui détecte toute forme d'intrusion et déclenche l'alarme. Sur un rayon de 12 mètres environ (zone totale couverte : environ 24m), le détecteur périmétrique détecte une tentative d'effraction et va déclencher l'alarme du foyer.

Le détecteur périmétrique

Un détecteur périmétrique s'installe sur la façade de la maison, mais pas pas uniquement. Il est possible d'en mettre au niveau des clôtures, ce qui va renforcer la protection-même de la maison. Il est important de noter aussi que les détecteurs périmétriques traditionnels sont compatibles avec la plupart des systèmes de protection radio (Option émetteur compatible VISONIC, PARADOX et SURTEC).

Les avantages des détecteurs périmétriques

Comme leur nom l'indique, les détecteurs périmétriques vont protéger un périmètre extérieur bien défini de la maison. Installés vers le milieu d'une façade pour protéger des deux côtés, les détecteurs périmétriques vont protéger les intrusions au niveau des ouvertures : les portes, fenêtres, etc.

Ils peuvent être une solution lorsque l’on souhaite être protégé même lorsque l’on est à l’intérieur de ce périmètre. En effet, l'activation de ces détecteurs peut fonctionner la nuit, lorsque vous dormez, sans activer les détecteurs volumétriques intérieurs. Attention cependant si le détecteur s'enclenche, le réveil risque d'être violent !

Les inconvénients des détecteurs périmétriques

Les détecteurs périmétriques présentent cependant deux inconvénients : les rayonnements lumineux du soleil et la surface du terrain. Lorsque les rayons du soleil vont taper sur le détecteur périmétrique, il se peut que cela engendre un déclenchement involontaire de l'alarme. Pour cela, il faudra mettre une petite protection au dessus de votre détecteur (et le protéger de la pluie aussi qu'il est facile à fabriquer soi-même).

Seconde limite au détecteur périmétrique : le terrain. Si un terrain plat est plus adapté au détecteur périmétrique, un terrain en pente risque de poser problème. Si le terrain est vraiment pentu, il va falloir investir dans plusieurs détecteurs, placés à des hauteurs différentes.

Verdict ?

Un détecteur périmétrique va GRANDEMENT aider à protéger la maison. Certes, un peu onéreux, l'investissement financier dans l'amélioration de l'alarme en vaut vraiment la peine. Par ailleurs, un détecteur périmétrique peut être alimenté par voie électrique ou par batterie. Donc si la maison est déjà construite, pas de souci. Il suffira de prendre un détecteur sur batterie (durée de vie : environ 2 ans pour une utilisation "normale" de la batterie du détecteur).

La plupart des alarmes sont compatibles avec ces détecteurs. Faciles et rapides à installer (une vingtaine de minutes par détecteur), le détecteur périmétrique doit être régulièrement entretenu. La marque phare est le OPTEX BX-80NR. Pour les utilisateurs d'une alarme MyFox, il faut un détecteur spécifique.

Pour aller plus loin, lire cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *