Peut-on installer son propre système de sécurité dans une location ?

La relation entre propriétaire et locataire peut parfois être compliquée. Bien qu’il existe des règles concernant les droits des propriétaires et des locataires, les lois sont parfois difficiles à comprendre. Dans d’autres cas, ni le locataire, ni le propriétaire ne sont au courant de certaines lois. Idéalement, l’idée serait d’avoir de bonnes relations avec votre propriétaire. Mais si vous avez du mal à vous faire entendre, vous n’êtes pas seul.

cambrioleur appartement locataire installation de système de sécurité

La sécurité est un gros problème qui se pose souvent entre les propriétaires et les locataires. C’est le travail du propriétaire de s’assurer que le domicile qu’il loue est sécurisé. Cependant, la sécurité « nécessaire » est discutable. Et finalement, la loi n’exige rien de spécifique concernant la sécurité anti-intrusion. Certains propriétaires prétendront qu’un verrou fonctionnel est suffisant. Manifestement, tout le monde ne peut pas être d’accord sur ce genre de chose.

Généralités sur les systèmes de sécurité pour les locataires

Si vous avez emménagé dans une location qui ne vous semble pas suffisamment sécurisée, commencez par vous approcher de votre propriétaire ou bien de l’agence immobilière. Vous pouvez commencer par une première approche, en suggérant l’installation d’une alarme anti-intrusion. Afin de renforcer la probabilité d’acquiescement, vous pouvez proposer d’acheter et d’installer l’alarme. Par la suite, le propriétaire peut vous rembourser l’achat de l’alarme. Cependant, pensez aussi à lui proposer différentes marques et modèles d’alarmes anti-intrusion. Cela est notamment le cas pour des alarmes filaires. Dans certains cas, les propriétaires seront heureux d’améliorer la sécurité de leur propriété. D’autres refuseront, sans se soucier de ce qui peut arriver à vos biens en cas d’intrusion.

Si tout se passe bien, alors il n’y a pas vraiment lieu de s’attarder. Prenez le temps avec le propriétaire de voir les produits anti-intrusion qui existent. Pensez à regarder notamment du côté des alarmes NFA2P. Certes plus onéreuses, elles seront plus performantes et surtout répondent aux exigences des assurances.

Alternativement, si votre propriétaire ne veut rien entendre – ce qui est le cas la plupart du temps – et refuse votre demande, quelles options avez-vous ? Pouvez-vous passer outre ce que vous dit votre propriétaire ? La réponse est non. Mais certaines solutions alternatives existent. Aussi, à l’heure actuelle, que l’on soit propriétaire ou locataire, tout le monde peut disposer d’un système de sécurité, que ce soit une alarme anti-intrusion comme un système de vidéosurveillance.

Les assurances du locataire concernant les risques liés au vandalisme et à l’intrusion

De nombreux locataires ne réalisent pas qu’ils doivent souscrire une assurance. Ils supposent que l’assurance du propriétaire les couvrira tant qu’ils seront sur la propriété. Cependant, ce n’est pas du tout le cas. Qu’est-ce que l’assurance pour un locataire ? L’assurance locataire couvre vos biens lorsque vous vivez sur la propriété de quelqu’un d’autre. C’est un moyen de vous protéger en cas de vol ou autre perte de propriété. En effet, certaines assurances comme la responsabilité civile seront totalement inutiles si vous êtes locataire et victime d’un cambriolage.

assurance locataire cambriolage
Photo by RODNAE Productions on Pexels.com

Normalement, une assurance pour le locataire est obligatoire. Toutefois, tout dépend du contrat pour lequel pour souscrivez l’assurance. Un contrat d’assurance garantit un niveau de sécurité plus ou moins large. Et cela passe notamment par des imprévus comme un cambriolage ou du vandalisme. Aussi, il est vivement recommandé de bien faire le point avec votre assureur.

Une fois ce travail fini, rien n’empêche d’aller plus loin dans la démarche de sécurisation de votre domicile, même s’il s’agit d’une location. Installer votre propre alarme anti-intrusion ou vos propres caméras de surveillance dans votre location n’est pas compliqué. Pour cela, optez pour des produits sans fils. Que ce soit une alarme comme la vidéosurveillance, les produits sans fils sont intéressants, particulièrement si vous n’êtes pas bricoleur et si vous êtes en location. En effet, avoir de tels produits amovibles permet de pouvoir les placer n’importe où, sans percer de trous.

Pouvoir contrôler ce qui se passe chez soi

Puisque vous vivez sur une propriété (même si elle appartient à quelqu’un d’autre), vous devriez avoir le contrôle de la sécurité. Après tout c’est « chez vous ». Si le propriétaire a installé des systèmes de sécurité, il faudra qu’il vous donne le code ou bien la télécommande dédiée. En supplément, vous pouvez installer vos propres caméras. Elles vous donneront un contrôle total sur la façon de sécuriser votre location. Si vous optez pour des caméras sans fil, il sera particulièrement facile de les emporter avec vous lorsque vous déménagez.

locataire installation de système de sécurité
Photo by cottonbro on Pexels.com

En revanche, si vous partez de zéro et que votre propriétaire n’est pas d’accord pour installer un système d’alarme anti-intrusion filaire, il faudra donc passer par du sans-fil. A l’heure actuelle, certaines alarmes, comme le Somfy Home ou bien les alarmes Delta Dore fonctionnent aussi sans fils. De même, les caméras de surveillance Blink fonctionnent aussi totalement sans fil. Le gros avantage, en ne partant de rien, c’est que c’est vous qui allez « construire » votre système de surveillance. Vous aurez donc tout le loisir de bénéficier du contrôle total et unique de votre sécurité, chez vous.

Le problème de l’intimité en tant que locataire

La confidentialité est de loin la principale raison d’installer vos propres caméras de sécurité. Maintenant, si votre propriétaire installe des caméras de surveillance là où vous louez, il aura accès à ce que vous faites. Il peut aussi être averti lorsque vous entrez et sortez de chez vous. Cela est valable dans le cas de la vidéosurveillance comme dans le cas où il aurait une alarme anti-intrusion connectée. Dans tous les cas, la « menace » sera donc le problème de la vie privée.

locataire installation de système de sécurité

De là peut-on dire que votre propriétaire va vous cambrioler ? Probablement pas. Il ne faut pas non plus tomber dans la paranoïa extrême. Toutefois, si votre propriétaire a accès à votre système de vidéosurveillance, c’est un peu limite. De plus, il y a certaines choses que vous ne voulez pas que votre propriétaire sache même si elles sont parfaitement légales. En fait l’idée ici est d’éviter d’avoir des regards indiscrets sur votre vie. Et c’est parfaitement normal.

Pour terminer sur l’installation de système de sécurité en tant que locataire

L’installation de vos propres systèmes de sécurité, alarme anti-intrusion et d’autant plus caméras de surveillance dans votre location, vous permet de contrôler ce qui se passe chez vous, et donc votre vie privée. Vous pouvez l’emporter et le retirer lorsque vous emménagez dans une nouvelle location ou si vous achetez votre propre domicile. Faire vous-même l’installation et le paramétrage de votre système de surveillance vous évite de vous disputer avec votre propriétaire. Cela vous assure également un contrôle total et unique de votre part.

Dernière mise à jour le 2021-11-28 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Laisser un commentaire