Skip to content

Simuler sa présence aléatoirement

Etre absent(e) de son domicile ne devrait pas poser de souci. Or, certaines personnes mal intentionnées peuvent vouloir s'introduire chez vous. En effet, pourquoi ne pas profiter de l'occasion que les occupants ne soient pas là pour aller les voler ?

Le hic, c'est qu'il est tout de même moins probable de se faire cambrioler lorsque l'on est chez soi. Ainsi, donc, sur ce blog, vous trouverez certains articles relatifs à la simulation de présence. Parmi ces derniers, on retrouve des simulateurs de présence avec du bruit ou via un jeu de lumières. Dans cet article, il va être question de parler de la simulation de présence, mais de manière précise. 

Les bases de la simulation de présence

Simuler une présence chez soi demande un minimum de réaliste et de bon sens. Qui pourrait croire qu'il y a quelqu'un qui vit avec les volets tout le temps fermés ? Ou bien que les portes ne s'ouvrent jamais ? Clairement, pour un domicile avec simulateur de présence, il faut avoir une vision "réaliste".

Commencer par le commencement : les volets

Donc tout d'abord, si vous souhaitez donner l'illusion qu'une ou plusieurs sont chez vous, il faut que votre domicile puisse en donner les apparences. Ceci passe tout d'abord par des automatismes de volets ou de stores qui se ferment à la nuit tombée, mais qui en revanche s'ouvrent à l'aube... Or, ceci n'est pas possible si vous avez des barres de sécurité aux volets et des motorisations. Sans quoi, ces dernières se casseront en un rien de temps.

motorisation fermeture volet
Ouverture et fermeture automatique des stores et des volets avec une motorisation : trop facile !

Illusion de présence avec l'éclairage

Des ampoules connectées peuvent vous aider à donner l'illusion que vous êtes présent(e) chez vous. Il n'est pas question ici de parler des différentes marques et modèles. D'autres articles présents sur ce blog sont là pour cela. Le problème, avec ces éclairages, c'est que l'on peut les programmer soit

  • A un moment précis - Par exemple, un horaire précis, ou au moment du crépuscule, etc
  • Selon plusieurs scénarios - Plus chronophages car ils demandent plus de condition. Par exemple, on peut paramétrer l'ampoule X qui s'allume à un moment donné, puis d'éteint à un autre moment, puis se rallume à une autre heure, pour s'éteindre à nouveau à une autre heure, etc. Et cela pour toutes les ampoules...

En fait, ce type d'idée est bonne dans le cas où vous ne voulez pas vous embêter avec de la programmation. IFTTT sera pour cela votre meilleur ami.

Simulation de présence avec des prises connectées

Ah, les prises connectées, la plus belle invention depuis la sortie du smartphone. Là encore, plusieurs marques existent. Les paramétrages, enchaînements logiques, et fonctionnalités sont très similaires aux ampoules connectées. A la différence qu'il est possible de brancher presque tout et n'importe quoi sur une prise connectée.

prise connectée tp-link

Ce type de dispositif saura non seulement s'adapter aux périphériques électriques intérieurs, mais aussi en extérieur. Encore faut-il pour cela placer la prise connectée dans un boitier très étanche.

Alexa est là pour vous aider

Ensuite, pour donner l'illusion d'être chez soi, il existe des simulateurs de TV, et bien d'autres. Seulement et le son dans tout cela ? Oui, parce l'on peut vivre dans un appartement ou une maison extrêmement bien isolé(e) du son, il y en aura toujours un petit peu qui en sortira. Or, un domicile illuminé mais totalement silencieux, c'est étrange non ?

Donc, pour cela, il faut rajouter du "bruit". L'embarras du choix est possible avec des playlists, et autres musiques à la radio. Mais si l'on peut passer tout simplement par une prise connectée pour allumer automatiquement la radio à un volume donné, on peut aussi passer par Alexa.

Simuler sa présence, que l'on soit réellement chez soi ou pas

Pour comprendre et savoir comment il faut faire pour pouvoir faire interagir vos ampoules et périphériques connectés entre eux, deux outils vont être utilisés. Il s'agit de l'incontournable IFTTT et du redoutable Stringify.

stringify ifttt
Stringify, le complément indispensable à IFTTT pour la domotique

IFTTT et Stringify, deux produits complémentaires

Ainsi donc, si vous souhaitez créer des scénarios aléatoires, par exemple d'ampoules connectées allumées/éteintes, le mieux sera de passer par Stringify. En effet, comme mentionné dans un autre article, Stringify dispose de fonctionnalités avancées par rapport à IFTTT. Globalement, voici l'idée :

  • IFTTT est une solution basique où sont prises en compte une condition et une réponse. L'idée est que si quelque chose est présent, alors un "réponse" apparait. Il s'agit d'un enchainement logique simple. Par exemple, si (= condition) ma caméra Arlo Pro détecte un mouvement, alors (= réponse) mon ampoule Philips Hue s'allume. C'est tout. Cependant, avec IFTTT Maker, on peut aller un peu plus loin. Grâce à IFTTT Maker, il est possible d'avoir plusieurs réponses. Pour reprendre l'exemple plus, si (= condition) ma caméra Arlo Pro détecte un mouvement, alors (= réponse) mon ampoule Philips Hue s'allume ET je reçois une notification spécifique.
  • Stringify, quant à lui, va plus loin. Avec Stringify, il est possible de disposer de plusieurs conditions combinées, et/ou d'avoir, comme pour IFTTT, une ou plusieurs réponses. Par exemple, sous Stringify, il est possible d'avoir les conditions suivantes : Si c'est le moment de l'aube ET que je suis chez moi (dans une certaine géographique), alors j'active la prise connectée TP-Link HS100 (pour le café !) ET toutes mes lumières connectées s'éteignent.

La simulation de présence aléatoire avec Stringify

Comme il est possible de le voir sur la chaine Youtube SecureMaison, pour paramétrer Stringify, les choses ne sont pas compliquées. Enfin, du moment où on sait où on va... Donc pour cela, il faut (ou pas) deux conditions :

  • Ne pas être présent(e) chez soi (hors d'une certaine zone géographique)
  • Créer une condition aléatoire de temps
  • Définir la répétition (ou pas de cette situation)

Un exemple basique avec Stringify

Donc dans Stringify, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Définir l'absence de présence dans la zone géographique de votre domicile
  2. Aller dans le raccourci "horloge" puis de sélectionner "random time between"
Stringify simuler presence
Simulation de présence aléatoire avec Stringify

Voilà, les deux conditions sont remplies ! Il ne reste plus qu'à attribuer une réponse (par exemple, demander l'allumage des ampoules connectées).

Un exemple plus compliqué avec Stringify

Un exemple tout aussi puissant et peut-être un peu plus compliqué en utilisant des ampoules connectés et les caméras de surveillance Arlo. Dans cet exemple, en fait, les caméras Arlo Pro vont être utilisées comme non seulement des outils de vidéosurveillance, mais aussi et surtout, comme des détecteurs de mouvements.

simulation présence arlo pro
Arlo Pro, IFTTT et Stringify

Comme il est possible de le voir, dans l'exemple ci-dessus, les ampoules ne sont pas toutes connectées. Certaines lampes que l'on peut trouver dans commerce en bas de chez soi se trouvent dans cet exemple. A la différence qu'elles ont un module complémentaire : le module IFTTT SonOff.

Ici, on peut voir que si deux caméras détectent un mouvement (celles reliées par un fil commun), alors cela va lancer une réponse. Dans l'exemple présent, toutes les lumières vont s'allumer. Mais ces dernières vont l'être pour une durée déterminée (timer). Une fois la durée écoulée, les lumières s'éteignent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *