Domotique à installer soi-même ou par un professionnel ?

Si vous vous intéressez à la domotique, vous serez confronté(e) à quatre problèmes ou questions. Le système doit-il être simple ou sophistiqué ? Doit-il être axé sur la commodité et le confort ? Ou souhaitez-vous un système qui met l’accent sur la sécurité ? Dans cette histoire, une quatrième question importante se rajoute : voulez-vous faire ce travail vous-même ou engager un professionnel ? Et si vous adoptez l’approche « DIY » et que vous incluez des fonctions de sécurité, souhaitez-vous qu’un professionnel le surveille ?

maison connectee cambriolage

Toutes les questions plus haut ne sont pas faciles et demandent du temps pour y répondre. Toutefois, elles sont nécessaires pour que votre projet de maison connectée ou de domotique se termine dans les meilleures conditions. Les fabricants d’équipements et de périphériques connectés permettent à l’heure actuelle une installation et un paramétrage extrêmement facile. Même si vous n’êtes pas ou très peu bricoleur(euse), il est facile aujourd’hui d’installer soi-même une caméra de surveillance ou un thermostat connecté. Dans cet article donc, il va être question de revenir sur les différents produits domotique qui existent sur le marché. Ultérieurement, il sera question de parler de l’installation par un professionnel ou de tout faire soi-même.

Généralités sur la domotique à installer soi-même : du confort à la sécurité pour un domicile automatisé

Les périphériques connectés pour la maison du futur se développent dans chaque pièce et dans chaque recoin. Leur multiplication est pratique, mais peut engendrer certaines limites, notamment au niveau de la sécurité du réseau. De même, à titre d’exemple, certains services de surveillance de type alarme et/ou vidéosurveillance peuvent fonctionner en « interne ». Il s’agit là d’un système fermé où vous-seul(e) avez le contrôle sur ce qui se passe. Mais ces produits peuvent être plus ouverts, par exemple si vous soustrayez à un abonnement chez un professionnel ou chez une marque de produit en particulier.

comment sécuriser appartement cambriolage

Tout ceci peut être compliqué lorsque l’on décide de se lancer dans la domotique. C’est pour cela que nous verrons les avantages et les inconvénients de chaque approche. Cela vous aidera notamment à décider laquelle convient le mieux à votre environnement, à votre niveau de confort et à votre budget.

Débuter dans la domotique et l’automatisation de la maison

Avant de commencer à construire une maison intelligente, la première décision à prendre est de savoir si le confort est plus/moins/autant important que la sécurité. Bon nombre des systèmes que vous pouvez trouver dans le commerce mettent l’accent sur l’un ou l’autre. Toutefois, la plupart du temps, ils offrent des fonctionnalités complémentaires et non antagonistes. Cependant, il faut bien prévoir ce point car le budget alloué à la domotique peut monter très rapidement…

securiser jardin cambrioleur

Votre priorité peut en effet être l’amusement et le confort d’un domicile moderne. Par exemple, en ayant des lumières allumées et éteintes avec des commandes vocales, ou avoir un système d’arrosage automatique du jardin congruent avec la météo. Dans ce cas, vous pouvez penser aux assistants vocaux comme le Google Home ou le Amazon Echo.

Mais si vous craignez pour votre sécurité ou du risque d’effraction, d’un incendie ou d’une fuite d’eau, un système de sécurité global sera plus adapté à vos besoins. Pour cela, vous pouvez opter soit pour des systèmes totalement indépendants les uns des autres. Dans ce cas, vous pouvez avoir différents protocoles ou marques de produits. Mais inversement, vous pouvez avoir un système « uni » où tout fonctionne en même temps. A titre d’exemple, avec la suite Bosch Smart Home, vous avez une alarme, un détecteur d’incendie et des caméras de surveillance.

Les bases d’un système de maison intelligente

Avoir une maison connectée, c’est cool. Pouvoir tout piloter ou presque de chez soi, ou depuis l’extérieur, c’est génial. Seulement, tous ces petits objets connectés sont… connectés. Dans le cas de la domotique, il existe deux possibilités de fonctionnement de ces produits.

  • Soit ils fonctionnement de manière « indépendante ». Dans ce cas, il suffit de les relier à votre box internet, et le tout roule.
  • Ou leur fonctionnement est tributaire d’un pont de synchronisation ou d’un hub. Dans ce cas, il faudra que le périphérique soit connecté au pont principal, qui lui-même sera connecté à votre box. On retrouve cette idée notamment chez Arlo et ses caméras de surveillance. Elles doivent être synchronisées au pont principal. Mais cela existe aussi pour les lumières Philips Hue, ou encore la centrale du Bosch Smart Home. Sans leur pont principal, ces objets ne peuvent fonctionner.

Raccordement des périphériques connectés

Il faut aussi savoir que certains « ponts » sont centrés sur une seule tâche. Par exemple, il sont centrés sur la sécurité où leur fonctionnement sera sans faille puisque limités. Mais il existe d’autres « ponts » beaucoup plus généraux, qui vont prendre en compte à peu près n’importe quel produit connecté. Dans tous les cas, ces ponts servent d’intermédiaires entre les périphériques connectés et votre réseau domestique via la box Internet (et, par extension, sur votre smartphone), en aidant à coordonner l’automatisation, la planification et l’interaction des différents produits.

detection mouvement interieur philips

Dans la plupart des cas, vous pouvez acheter un kit de démarrage comprenant le pont en question et quelques périphériques. Tel est le cas par exemple pour les packs de caméras de surveillance Arlo. Les kits de démarrage sont faciles et très utiles. En effet, vous n’avez pas besoin de réfléchir à ce dont vous avez besoin. Par contre, un kit peut contenir un produit ou deux que vous ne voulez pas forcément. Une bonne lecture et une bonne préparation empêche ce genre de bêtise.

Protocoles IFTTT, ZWave, Jeedom et autres en domotique

Enfin, il faut savoir que dans le monde de la domotique, il existe différents protocoles de synchronisation entre les produits connectés. Parmi les protocoles les plus connus, on peut retrouver IFTTT, Jeedom, Z-Wave, et bien d’autres. Toutefois, si vous n’avez pas l’âme de l’informatique ou de la programmation, il est recommandé d’opter pour des compatibilités IFTTT. Tout simplement parce que ce dernier ne demande aucune formation ou compétences en programmation. Utiliser IFTTT est vraiment très facile et permet de faire dialoguer différents objets connectés entre eux. Encore faut-il pour cela que le produit soit compatible IFTTT.

Les périphériques connectés de la maison intelligente

La liste des appareils connectés ne cesse de s’agrandir. Comme mentionné plus haut, on en retrouve désormais dans toutes les pièces de la maison, en intérieur comme en extérieur. Ils peuvent servir à la sécurité, mais aussi au confort. Ils sont pilotables depuis un smartphone ou depuis la voix avec un assistant vocal. En bref, le mieux est de jeter un oeil sur la liste non-exhaustive des différents périphériques de la maison connectée :

Ampoules – Dans de nombreux environnements domotiques, l’éclairage est l’un des piliers les plus développés. L’éclairage est invariablement du type LED et sont disponibles en blanc ou en couleur, toutes deux pouvant être dimmables. Certains éclairages sont indépendants. Dans ce cas, seule l’ampoule est disponible. Dans d’autres, comme pour le système Philips Hue, il faut un pont.

Interrupteurs – Insérez-les derrière vos interrupteurs. Vous pourrez contrôler les lampes (en les allumant, les éteignant et en les atténuant) et les petits appareils (ventilateurs et radiateurs, par exemple) depuis l’interrupteur lui-même, ou depuis votre smartphone.

Détecteurs – De porte, de fenêtre et de mouvement qui peuvent déclencher des voyants intelligents pour éclairer votre chemin déclenchent également une alarme dans les systèmes de maison intelligente dotés également de fonctions de sécurité. Pour en lire davantage sur les détecteurs et capteurs connectés, regardez par ici.

Thermostats connectés – Ceux-ci peuvent rapidement être rentabilisés grâce aux économies d’énergie obtenues en chauffant et en refroidissant votre maison uniquement lorsque vous en bénéficiez.

Haut-parleurs intelligents et assistants numériques – Le Amazon Echo ou le Google Home sont assez utiles et font de plus en plus partie de la maison intelligente.

Au-delà des bases de la maison connectée : l’importance de la sécurité

La liste ci-dessus fournit un bon point de départ pour la domotique. Mais une fois que vous aurez commencé à équiper votre domicile connecté, vous aurez besoin de certains des produits suivants qui le rendront encore plus confortable.

somfy delta dore visonic diagral

Domotique et sécurité

Alarme connectée – Il existe presque autant de modèles d’alarmes que de marques. Quoi de plus normal que de se sentir perdu(e) dans ce vaste monde. Cependant, rares sont les alarmes connectée qui suaront se greffer aux autres produits de la maison. Bien sûr, l’une des marques de référence en termes de domotique est Delta Dore. Mais d’autres alarmes, comme le Somfy Home Alarm sont également compatibles avec la domotique.

Détecteurs de fumée et / ou de monoxyde de carbone – Si un incendie se déclare alors que personne n’est chez vous, à quoi sert une sirène ? Les modèles de détecteurs d’incendie connectés peuvent souvent être intégrés à votre système d’alarme anti-intrusion et de ventilation, de sorte que la fumée ne circule pas dans chaque pièce et que de l’air frais est détecté si du monoxyde de carbone est détecté.

Des caméras de sécurité – Permettent de voir ce qui se passe à l’intérieur et autour de votre domicile. De très nombreux articles sont disponibles sur ce blog pour en faire le tour.

Capteurs de fuite d’eau – Des robinets qui coulent, des toilettes débordantes et des chauffe-eau défaillants peuvent infliger silencieusement des milliers de dollars de dommages à votre maison. Placez ces capteurs dans des zones vulnérables et vous obtiendrez des alertes instantanées à la présence d’eau là où elle ne devrait pas se trouver. Certains peuvent même être attachés à des vannes intelligentes qui éteignent automatiquement l’eau.

Serrures connectées – La serrure connectée vous informe de leur statut, si elles sont verrouillées ou pas à distance et ne nécessitent pas de touches. Il vous suffit de toucher votre code PIN sur le clavier ou de présenter votre smartphone. Malgré tout, toutes les serrures connectées ne se valent pas en termes de fonctionnalités ou de qualité générale de produit.

Domotique et confort : l’idée initiale du concept de maison connectée

domotique maison nuit lumiere

Avec la domotique, on peut ne pas uniquement s’axer sur la sécurité, mais aussi sur le confort. L’un des meilleurs exemples est encore en lien avec ce qui s’est passé cet été : les fortes chaleurs. Pour cela, la climatisation connectée et pilotable avec un smartphone a eu un très grand succès. Là encore, des articles sont disponibles sur ce blog pour en lire davantage.

Les prises murales sont également un très bon moyens d’automatiser vos produits électriques pour un faible investissement financier. Les prises intelligentes s’installent et se paramètrent en un clin d’œil. Si de nombreuses marques proposent une prise électrique connectée, notre préférée reste, de loin, la HS100 de TP-Link.

Les stores motorisés peuvent assombrir votre intérieur en cas de fortes chaleurs, la nuit, et inversement. La plupart des stores motorisés sont pilotés par des moteurs Somfy IO HomeControl. Pour pouvoir piloter le tout à distance, il faudra passer par le pont de synchronisation Somfy Tahoma.

Un contrôleur d’arrosage connecté prend en compte les conditions météorologiques et la teneur en humidité du sol, de sorte qu’il n’irrigue pas inutilement vos espaces verts. Ce type de produit est vraiment très bien pensé car il permet de calculer, en fonction de votre jardin, de votre lieu d’habitation et de nombreux paramètres les jours où il faut beaucoup d’arrosage ou pas. Une vraie opportunité pour économiser l’eau et faire un geste pour l’environnement.

Pour terminer sur la maison connectée

Bien qu’il soit possible de configurer un domicile connecté sans aucun pont de synchronisation inter-modules, vous en retirerez beaucoup plus si vous en installez un. Pourquoi? Parce que le véritable pouvoir d’une maison intelligente est de faire en sorte que tous ces produits fonctionnent ensemble.

domotique

Par exemple, vous pouvez utiliser votre hub de maison intelligente pour tout synchroniser d’un coup : vous arrivez chez vous, l’alarme se désactive ainsi que les caméras de surveillance, la climatisation se met en route, les volets s’ouvrent, l’éclairage s’active… Cependant, il n’est pas vraiment recommandé d’opter pour l’automatisation totale. Car si un produit est défectueux ou n’est pas synchronisé avec le reste, c’est toute la chaine qui s’effondre.

Dernière mise à jour le 2020-08-02 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Laisser un commentaire