Internet Explorer et le visionnage en direct des caméras Hikvision

Avec l’arrêt définitif d’Internet Explorer pour les machines Windows, nombreux sont les lecteurs à s’inquiéter de l’accès aux caméras Hikvision et Ezviz. En effet, jusqu’à présent, il suffisait d’aller sur le site d’Ezviz, de se connecter et de pouvoir regarder en direct les caméras, accéder aux enregistrements, etc.

ezviz studio

Or, depuis que Microsoft a annoncé récemment qu’Internet Explorer était clairement en fin de vie, par quoi remplacer le visionnage des caméras Hikvision ? Le point dans cet article.

Accéder aux caméras Hikvision et Ezviz depuis un navigateur Internet

Sur ce blog, vous pouvez retrouver des articles sur la manière de pouvoir voir les images en direct des caméras de surveillance Hikvision, ainsi que de retrouver des enregistrements. Plusieurs possibilités existent. Il y a les applications mobiles, smartphones et tablettes, qui sont compatibles iOS et Android. De même, l’accès depuis un navigateur web était, jusqu’à récemment, une très bonne chose.

Mais les choses évoluent. Et jusqu’à un certain firmware, il n’est plus possible de pouvoir accès aux caméras de surveillance Hikvision et Ezviz. Cela est valable pour les navigateurs Chrome, Firefox, et bien d’autres. Certes, la possibilité de mettre à jour les caméras est la meilleure des options.

Malgré tout, comment faire pour des caméras un peu plus vieilles qui ne peuvent pas recevoir les mises à jour ? Et bien, ni plus, ni moins, c’est mort. Plus d’accès depuis un navigateur, et Internet Explorer, qui jusque là était la solution ultime, va bientôt disparaitre. Alors quoi ? Faut-il remplacer toutes les caméras de surveillance ? La solution est peut être là. Mais c’est tout de même un budget conséquent.

Pour les utilisateurs de MacOS, il existe encore la solution de SeaMonkey. D’ailleurs, SeaMonkey est aussi compatible Windows et Linux. Cette information est à retenir notamment pour les utilisateurs de systèmes Unix.

La solution à la fin d’Internet Explorer avec Ezviz Studio (PC)

Pour ne pas pleurer Internet Explorer, voici qu’Ezviz a sorti, depuis quelques temps maintenant, une application qui s’appelle « Ezviz Studio ». Ce programme compatible uniquement Windows permet de voir les caméras en direct, d’accéder aux enregistrements ainsi qu’aux paramètres des caméras. En fait, le Ezviz Studio reprend les grands traits de la version web.

visionner ezviz camera ordinateur

Il suffit de télécharger le programme sur le site de Ezviz puis de lancer l’installation. Par la suite, les étapes sont simples. Pour bien comprendre comment fonctionne Ezviz Studio et savoir comment l’utiliser, voici quelques points qui peuvent s’avérer utiles.

  • Il faut se logger comme dans la version web. Pour cela, il faut cliquer sur « Login » en haut, vers la droite. L’adresse email et le mot de passe Ezviz sont requis (encadré vert).
  • Une fois le log effectué, vous pourrez avoir accès aux caméras de surveillance, aux paramètres, etc. Par défaut, l’application s’ouvre sur la vue en direct (encadré jaune). Pour accéder aux enregistrements de la caméra, il suffit soit de cliquer sur le bouton « Gallery » (toujours encadré jaune), sinon de cliquer sur le petit logo de montre (encadré rouge).
  • Comme pour la version en ligne, il est possible de voir une, quatre, neuf, ou plusieurs autres caméras avec l’écran partagé.
  • Attention toutefois par défaut, vous aurez des notifications sonores dès qu’un mouvement sera détecté. Cela peut rapidement devenir énervant. Dans ce cas, cliquez sur « menu » en haut à droite, puis désactiver « avertissement sonore ».
ezviz studio smartphone macos macintosh pc windows

Pour terminer sur le Ezviz Studio

Le programme Ezviz Studio est une excellente solution à la mort d’Internet Explorer. Malgré tout, il reste limité à un environnement Windows. Les utilisateurs de systèmes Linux ou Mac n’en bénéficient donc pas. Ezviz Studio sera une excellente solution pour les personnes qui veulent disposer d’un outil simple, facile et ergonomique pour voir les caméras de surveillance. Pour les utilisateurs de Linux ou Max, il faudra se rabattre sur SeaMonkey par exemple.

Laisser un commentaire