Choisir son injecteur POE en fonction de ses caméras de surveillance

Qui est arrivé en premier : l’oeuf ou la poule ? C’est à partir de ce débat interminable et totalement inutile que dans cet article, la thématique du choix de l’injecteur POE selon les caméras de surveillance sera abordé. En effet, il est possible de fonctionner de deux manières bien différentes. On peut choisir son injecteur POE pour en suite y ajouter des caméras de surveillance. Cette option reste malgré tout rare.

poe camera de surveillance injecteur avis test

Une autre possibilité, beaucoup plus fréquente, est d’abandonner les câbles électriques au profit d’un simple injecteur POE. Dans ce cas-là, les caméras sont déjà en place. Ce sera donc ces dernières qui vont en fait déterminer le type d’injecteur POE qui sera à adapter pour les caméras.

L’alimentation des caméras de surveillance : comment ça marche ?

Comment les caméras de surveillance sont-elles alimentées ? Avant toute chose, il faut savoir qu’il existe différents types de caméras de sécurité, donc différents moyens de les alimenter en électricité. Par exemple, les caméras Wi-Fi ont-elles le même besoin d’énergie qu’une autre caméra ?

Toutes les caméras de surveillance ont ainsi des modes d’alimentation distincts. Les caméras de sécurité Wi-Fi sont les plus populaires, les caméras sur batterie se démocratisent, tandis que les caméras PoE font de la résistance.

alimentation électrique camera de surveillance
La consommation électrique des caméras de surveillance dépend de différents facteurs relatifs au produit de sécurité

Dans certains commerces, il est mentionné « caméra de surveillance sans fil ». Le problème, c’est que le « sans fil » peut à la fois dire « Wi-Fi » ou « Wi-Fi et sur batterie ». En fait, toutes les caméras ont besoin d’énergie pour fonctionner. Sans fil ne signifie PAS forcément absence total de câbles… Il existe trois sources d’alimentation pour les caméras de sécurité sans fil, réparties en trois types différents. En voici les distinctions.

La caméra de sécurité « sans fil » à brancher

Une caméra sans fil à brancher ? Mais c’est quoi ce paradoxe ? Comme mentionné plus haut, lorsque certaines marquent parlent de « sans fil », cela signifie généralement que la transmission de données (flux vidéo) est sans fil. Dans ce cas-là, la caméra fonctionne en Wi-Fi. Cela signifie que vous avez toujours besoin d’un câble d’alimentation, branché à une prise électrique.

C’est ainsi que les caméras de sécurité dites « sans fil » sont alimentées. Pour être plus clair et plus honnête, les industriels devraient parler de « caméra Wi-Fi ». Si vous souhaitez dans ce type de dispositif de sécurité « sans fil » (ou Wi-Fi), vous devez tenir compte de la distance qui sépare la caméra de sécurité de sa source d’alimentation. De même, la couverture Wi-Fi doit être parfaite.

Ce type de caméra de sécurité est parfait pour une utilisation en intérieur. En effet, seul le câble d’alimentation est présent. Cependant, si vous optez pour ce type de caméra pour une utilisation extérieure, attendez vous à rencontrer des problèmes. Ces derniers peuvent être dus à des raisons pratiques (comment faire passer des câbles de l’intérieur du domicile vers l’extérieur ?), ou techniques (la couverture Wi-Fi est-elle suffisamment performante ?).

Ainsi donc, une caméra branchée sur une prise électrique mais fonctionnant en Wi-Fi sera préférée pour une utilisation en intérieur. Deux possibilités de branchement électrique existent :

  • Le branchement par micro-USB. Il suffit de brancher la caméra au port micro-USB puis le brancher la prise USB sur un adapteur, comme celui d’un smartphone.
  • Le branchement par adaptateur secteur. En général, il s’agit d’un adapteur 12V, 1a.

La caméras de surveillance Wi-Fi, alimentée par batterie

Les caméras de sécurité Wi-Fi alimentées avec des piles ou sur batterie fonctionnent sans aucun fil. C’est dans ce cas-ci exclusivement qu’il est possible de parler d’une solution véritablement sans fil. Pas besoin de câble pour la transmission de données. Idem pour l’alimentation. Comme son nom l’indique, ce type de dispositif fonctionne sur piles ou sur batterie et n’a donc pas besoin d’une source d’alimentation électrique supplémentaire. Parmi toutes les marques qui existent, les caméras Arlo de Netgear en sont les représentantes par excellence.

Cependant, la durée de vie de la batterie peut être la principale préoccupation de certaines personnes. Malgré tout, le problème de la batterie et de son autonomie est facile à résoudre. En tous cas, il existe des moyens de contourner ce problème.

La caméra alimentée par batterie fait de ce type de produit un outil indispensable pour la sécurité, mais aussi dans le cadre de la domotique, que ce soit en intérieur comme en extérieur. Vous pouvez placer la caméra n’importe où, comme étagère, une porte d’entrée, une cour ou encore une allée de jardin. Vous êtes également libre de la remplacer par une version plus récente, quand vous le souhaitez, sans vous soucier du problème de câblage.

Les caméras alimentées par batterie ne s’activent que lorsqu’un mouvement est détecté. Cela permet tout d’abord de réduire la durée de vie de la batterie. Il est également possible de brancher ponctuellement la caméra sur un câble pour recharger la batterie. En général, une caméra sans aucun fil et avec une batterie de secours permet une autonomie moyenne de 180 jours.

Un très gros avantage non-négligeable est le problème de la panne de courant. Avec la batterie, pas de souci de coupure d’électricité. Enfin, en cas de batterie faible, vous recevez une notification sur smartphone pour dire de recharger la batterie. De même, depuis l’application, vous pouvez ponctuellement regarder l’état de la batterie.

La caméra IP à énergie solaire

Les caméras de sécurité alimentées via un panneau solaire constituent un choix alternatif pour les caméras de sécurité Wi-Fi et sans câble d’alimentation. Le fonctionnement est vraiment très simple. Vous n’avez besoin que d’un panneau photovoltaïque pour stocker l’énergie solaire. Avec ce moyen, la batterie incluse de la caméra se recharge en permanence. En règle générale, les produits sont vendus séparément.

Il existe des caméras solaires fonctionnant via des données cellulaires 4G / 3G. La caméra la plus emblématique est la Arlo Go. Ce type de caméra permet la surveillance vidéo dans des endroits isolés. Ainsi, si vous n’avez pas de réseau Wi-Fi dans un endroit particulier, une caméra avec carte SIM et des datas est une bonne opportunités.

Qu’est ce qu’un injecteur POE pour des caméras de surveillance ?

Les caméras de sécurité présentées précédemment sont des alternatives au branchement filaire. Malgré tout, il est question de branchement POE. L’une des premières questions est de savoir si une caméra câblée est plus difficile à installer qu’une caméra sans fil, en particulier pour l’alimentation? La réponse est NON. En fait, une caméra câblée ne signifie pas nécessairement des exigences de perçage supplémentaire si vous choisissez la bonne caméra. La caméra de sécurité PoE (alimentation par Ethernet) est donc l’une des meilleures solutions à la sécurité pour le moment.

De manière générale, une caméra de sécurité branchée en PoE est alimentée et transmet des données via un seul câble Ethernet.

Tout ce qu’il faut faire avec ce type de dispositif est de connecter l’injecteur POE au réseau Internet (sur la box) et de le brancher à une prise électrique. Par la suite, c’est sur cet injecteur que les caméras de surveillance IP seront branchées. Alimentées par le même câble Ethernet Cat5 ou Cat6 de préférence, les caméras branchées en PoE sont faciles à configurer.

Ce type d’alimentation peut vous épargner beaucoup de problèmes : pas besoin d’un électricien pour venir faire tirer des câbles et pas de problème de surcharge ou de sous-alimentation.

Le branchement PoE tire également parti des avantages de l’alimentation multi-caméras. Ainsi, au lieu de devoir trouver une prise de courant pour chaque caméra de votre système de surveillance, un injecteur PoE n’a aucune difficulté à accueillir au moins 4 caméras, avec une simple connexion par câble Ethernet. En fait, la solution de caméra câblée reste la solution la plus solide pour la surveillance des entreprises et des particuliers, avec un signal et une alimentation stables. C’est d’ailleurs pourquoi dans de nombreux articles de ce blog, vous lirez fréquemment que les meilleurs systèmes de sécurité sont ceux qui sont câblés.

injecteur poe camera tuto comment installer videosurveillance poe
Pour faire fonctionner un injecteur POE, il suffit de brancher ce dernier sur une prise électrique (alimentation électrique) et sur un port Ethernet « In » de la box ou d’une prise CPL. La caméra se branche sur le port Ethernet de l’injecteur POE « Out »

Enfin, un très gros avantage des injecteurs POE est qu’ils peuvent se brancher directement sur des prises CPL. De ce fait, inutile d’avoir des câbles Ethernet qui traversent tout le grenier. Une prise CPL au niveau de la box Internet, et d’autres prises CPL à deux points adjacents de la maison, c’est le tour est joué. Il suffira par la suite de même sur chacun un petit injecteur POE et voilà !

Comment choisir l’injecteur POE le plus adapté pour mon système de vidéosurveillance ?

Une caméra de sécurité ne consomme qu’une faible quantité d’électricité. En règle générale, la consommation électrique de la caméra est indique sur le tableau des spécifications. Si de nombreuses personnes se plaignent que les caméras de surveillance ralentissent la vitesse du débit Internet, peu de personnes prennent en compte la consommation électrique des caméras de surveillance. Non pas que cela soit réellement intéressant en soit. Seulement, lorsqu’il s’agit de choisir un injecteur POE pour alimenter certaines caméras, notamment les PTZ, il est tout de même important de se préoccuper de cet éventuel problème.

Comment connaitre la consommation électrique d’une caméra de surveillance ?

La plupart des marques de caméras de vidéosurveillance spécifient clairement la consommation électrique de leurs produits. En général, une caméra « standard » consomme entre 6 et 8 W. Ces indications sont bien mignonnes, mais si l’on s’arrête là, elles ne servent à rien. Prenons de l’autre côté, un injecteur POE. Si vous avez déjà lu l’article relatif au TL-POE150S, vous saurez qu’il s’agit du meilleur injecteur POE pour une seule caméra de surveillance.

Prix: EUR 19,99
Ancien prix: EUR 25,00

Dans les caractéristiques du TL-POE150S, il est possible de remarquer que la tension de sortie maximale est de 15.4W (Max. 48VDC). Mais alors, par exemple, une caméra Hikvision est alimentée en 12 VDC, 0.5 A. Comment connaitre sa puissance en Watt ? Il suffit de faire le calcul. On prend la consommation en Volts multipliée par les ampères. Ici par exemple, on a 12V et 0,5 A. Donc cela fait environ 6Watts. Si l’on regarde sur le site Hikvision, on remarque que la DS-2CD3145G0-IS consomme au max. 5.5 W. Le calcul est bon.

A quoi sert le calcul des Volts, Watts et ampères des caméras de surveillance ?

Faire les calculs plus haut, c’est mignon, mais à quoi cela sert-il ? La réponse est évidente : on sait qu’une caméra requiert au minimum 6Watts. Le petit injecteur POE TP-Link offre jusqu’à 15W. Cela veut donc dire que l’on peut se payer le luxe de brancher jusqu’à deux caméras sur un même petit injecteur POE ! Du moment que les watts requis par la(les) caméra(s) ne sont pas supérieurs aux watts maximum de l’injecteur.

Pour le second exemple, imaginons maintenant que j’ai pas deux, mais 4 caméras que je dois brancher sur un injecteur POE. Dans ce cas, là aussi, je refais l’exercice plus haut :

  • Regarder les consommations des caméras : imaginons que j’ai 2 caméras de 12V @ 0,5A, et deux caméras de 12v @ 1,3A chacune. Selon les calculs, il faudra : 2 x ((12 x 0,5) + (12 x 1,3)) = 43,2W. Ainsi, il faudra que mon injecteur POE fournisse au moins 44W pour mes caméras.
  • Regarder l’alimentation électrique maximale qu’un POE peut offrir. Une petite recherche sur Amazon et voilà un injecteur qui semble intéressant : le DGS-1008P. Dans ses caractéristiques, il est mentionné qu’il dispose de 4 ports POE (minimum requis pour notre configuration), chaque port POE de ce produit fournit jusqu’à 15,4W. L’alimentation totale est de 68W. Dans ce cas, là encore, on est bon !

Des caméras de surveillance ont-elles les mêmes exigences en termes d’alimentation électrique ?

La consommation électrique des caméras de surveillance dotées de différentes fonctionnalités, telles que les caméras IP avec vision nocturne et éclairage panoramique infrarouge, PTZ, fonction de dégivrage, etc sont différentes des caméras standard sans ces fonctions. De même, une caméra de surveillance alimentée en PoE (via Ethernet) peut consommer légèrement plus d’électricité.

connection switch poe quel cable pour camera ip poe connection camera poe
De tous les injecteurs POE, le TL-PoE150S est un excellent produit

En général, les caméras de surveillance avec des fonctions avancées, notamment les PTZ, requièrent plus d’énergie. Par exemple, la caméra PTZ de Hikvision DS-2DE4220IW-DE nécessite minimum 20W. Ainsi, il faudra là encore un injecteur POE adapté à cette caméra.

Pour terminer, il existe des injecteurs POE manageables et d’autres pas. Ainsi, certains injecteurs POE dispensent une alimentation électrique constante, comme du 15,4W, pour chaque port Ethernet. Mais d’autres injecteurs vont plus loin, en adaptant automatiquement la consommation. Par exemple, si un port Ethernet ne nécessite de dispenser que 6W, l’injecteur ne donnera que 6W à ce port. Particulièrement pratique pour des produits de surveillance qui nécessitent plus de 15W.

Conclusion sur l’injecteur POE des caméras de surveillance

L’alimentation électrique en POE des caméras de surveillance peut avoir une incidence considérable sur les utilisations et les applications de celles-ci. Pour être certain(e) de ne pas se tromper dans ce type de dispositif, il est important de lire de nombreux articles à ce sujet. De même, la section commentaire ci-dessous est là pour que nous puissions répondre à vos questions.

Laisser un commentaire

BACK TO TOP