Skip to content

Signes cambriolage ou détérioration gratuite ?

Sans ce blog, vous trouverez de nombreux articles relatifs aux cambriolages. D'ailleurs, tous les cambriolages ne sont pas les mêmes. Certains peuvent être anticipés et préméditée. D'autres, en revanche, peuvent être le fruit du hasard ou du "bon" moment. Quoiqu'il en soit, certains lecteurs nous ont posé une question intéressante. Bien que des articles relatifs aux signes précédant un cambriolage soient présents sur ce site, il semble qu'un petit point là dessus s'impose.

signes cambriolage
Mur tagué, graffiti, crépis marqué... Des signes de cambriolage futur ?

Ces signes peuvent apparaitre de différentes façons, et sur plusieurs supports. Ainsi, on peut avoir par exemple des signes gravés sur une pierre, du bois ou du crépis. Ces signes sont soit des lettres, soit des symboles. Mais que veulent dire ces signes exactement ?

Tags et signes précurseurs de cambriolage ?

Tous les ans, avant l'été, c'est la même chose. Pensez à fermer vos portes à clef. n'oubliez pas de vérifier vos fenêtres. Attention aux signes de cambriolage autour de chez vous. Oui, tout cela est bien beau. Mais concrètement, comment faire ? Il y a de cela quelques années maintenant, la Gendarmerie proposait un "lexique" des signes de cambriolage :

Or, le problème, c'est qu'il n'existe pas de signe qui va symboliser quoique ce soit. Ces signes peuvent exister, certes. Mais leur signification se limite à un petit groupe d'individus qui comprennent ces codes. Bien sûr qu'il ne va pas y avoir dans les librairies "le dictionnaire des signes du cambriolage". Totalement ridicule !

Tag, graffiti ou signe de cambriolage ?

Le problème dans tout cela, c'est que l'on peut développer une forme de "psychose" ou de peur obsédante du cambriolage. Mais il y d'autres personnes qui ne vont pas vous cambrioler, et qui ne se gênent pas pour taguer, graver, mettre du feutre, sur votre propriété. Et cela est extrêmement désagréable. Outre l'envie de leur tirer un coup de fusil les réprimander, que faire exactement ? Et bien à part nettoyer les dégradations, il n'y a pas grand chose à faire...

Toutefois, un tag n'est pas (forcément) le signe d'un cambriolage. Bonne nouvelle donc. Le mieux, pour distinguer un graffiti "gratuit" d'un réel signe de cambriolage n'est pas tant le produit fini. En fait, ce qui compte, c'est surtout les choses qui se passent "à côté". Par exemple, qu'en est-il des nouvelles du quartier ? Y a t'il eu du grabuge récemment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *