Skip to content

Les signes de cambriolages : que reste t’il ?

Il y a de cela encore quelques années, une tempête s'abattait sur les propriétaires ou les locataires d'habitations. La menace des "signes" extérieurs faisait trembler beaucoup de ménages. Ces signes, selon certains journaux, sont de petits symboles, qui en soit ne veulent rien dire, mais lorsqu'ils sont connus, forment une combinaison d'informations importante pour un futur cambrioleur.

Signes et symboles de cambriolage
Signes et symboles de cambriolage

Les personnes peuvent parfois retrouver des symboles ou des signes gravés sur les murs, écrits sur une brique, ou sur un bout de bois à proximité de la maison. Mais ces signes de cambriolage sont-il véritablement le symbole d'un futur cambriolage ?

Les signes sur les maisons ou sur les murs : un "signe" avant coureur?

Il arrive parfois que lorsque l'on rentre chez soi, ou que l'on veut nettoyer ses murs, on aperçoit un ensemble de petits signes, inscrits au stylo ou au crayon à papier. La plupart du temps, ces signes sont à hauteur des yeux, ou un tout petit peu plus bas. Rarement en hauteur (difficile à voir) ou proches du sol (risque de disparition à cause de la pluie, du mauvais temps, etc).

A quels signes ces signes veulent renvoyer? Comme nous allons le voir plus bas, ces signes peuvent être différents selon diverses circonstances. Le point est que pour le moment, les inscriptions de signes sur les murs tendent à disparaitre. Non seulement parce les systèmes de vidéosurveillance on fait leur apparition, ce qui diminue la probabilité de vandalisme d'une maison ou d'un appartement, mais aussi parce que ce système tend à s'essouffler de lui-même.

Une généralité des signes?

Si l'on regarde le tweet plus haut, nous pouvons observer que chaque signe renvoie à un code particulier. Cela signifie qu'un signe veut dire une chose précise. Seulement, comme tout système de signes ou de code, pour comprendre ce langage spécifique, il faut être capable de pouvoir déchiffrer ce genre de signe.

Autrement dit, pour que des personnes soient capables de comprendre ce à quoi renvoie un signe particulier, cela présuppose que ces signes ont été appris en groupe afin que chacun puisse reconnaitre, de façon unanime, la signification du signe. Donc, à partir de cette observation

  1. si un signe renvoie à une signification particulière,
  2. que ce signe a du être appris et intégré pour le déchiffrer facilement,
  3. que pour être opérant et efficace, il faut que peu de personnes connaissent la signification de ces signes. Sans quoi les significations seraient connues de tous, et donc inutiles.
  4. cela veut dire que les personnes qui utilisent ces techniques sont des personnes de petits groupes (gitans) et où les règles de connaissance de ces signes sont rarement partagées.

Donc pour faire simple, en effet, parmi les significations qui peuvent être proposées plus, certains signes peuvent renvoyer à la signification en bas de ce signe. Seulement il faut garder en tête que ces signes appartiennent à de petits groupes d'individus. Chaque groupe apporte une signification spécifique à un signe, et donc que son interprétation n'est pas tant nécessaire que cela. Ce qui importe, peu importe le signe, si c'est un carré, une vague ou un cercle, c'est qu'un signe soit présent sur un de vos murs. Si sa signification n'est que seconde, il vaut mieux s'en occuper rapidement :

Que faire si je retrouve ce genre de signe sur mes murs?

Comme mentionné plus haut, la probabilité pour retrouver ce genre de signe à l'heure actuelle, par rapport au début des années 2010, est plus rare. Mais ce n'est pas parce que c'est rare que cela n'arrive pas. Si vous découvrez des inscriptions bizarres (un peu comme les deux images du haut), plusieurs choses sont à faire

  1. on ne panique pas et on ne se laisse pas envahir par la peur
  2. on prend en photo ces signes. Ces photos doivent être en plan serré et en plan large pour voir la surface où les signes ont été inscrits
  3. on sauvegarde ces photos sur le cloud ou sur le NAS.
  4. on contacte la police ou la gendarmerie. Il faut les tenir informés en leur demandant précisément de faire des rondes autour de chez vous
  5. on vérifie que tous les ouvrants fonctionnent encore bien
  6. on vérifie l'état de l'alarme (ou on s'en achète une)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *