Aller au contenu

En thérapie après un cambriolage – le psychologue auprès des victimes

Pour certaines personnes, le cambriolage est si violent que le recours à un psychologue est parfois nécessaire. Aller voir un psychologue à la suite d'un cambriolage ne signifie pas que vous êtes fou(folle). D'ailleurs, la plupart du temps, les séances chez un psychologue aide grandement les victimes de cambriolage.

Surmonter un cambriolage n'est pas facile pour tout le monde. Certaines personnes sont tellement en souffrance qu'elles doivent aller voir un psychologue pour pouvoir surmonter cette situation. 

Pour simplifier, après un cambriolage, des personnes peuvent être en situation post-traumatique. Il s'agit d'un état psychologique qui apparait après un événement traumatisant ou très stressant. Un syndrome de stress post-traumatique peut conduire des personnes à ne plus pouvoir vivre normalement. Les pensées ne sont plus les mêmes, les habitudes sont changées, des peurs peuvent s'installer, ce qui peut devenir rapidement handicapant au quotidien. Le psychologue va aider la victime de cambriolage à "sortir" ou à "s'éloigner" des affects négatifs et à retrouver une vie plus saines. En tous cas, le psychologue va aider à ce que la victime de cambriolage ne soit pas en situation de souffrance dans son quotidien.

Le psychologue, l'enfant et le cambriolage

Ceci est également valable pour les enfants qui ont assisté à un cambriolage. A la suite d'un cambriolage, les enfants peuvent aussi changer. Leur comportement peut être différent de la "normale", en tout cas d'avant le cambriolage. Les enfants victimes de cambriolage peuvent développer des troubles comme un manque de confiance en soi, manque de confiance aux autres. Ils peuvent avoir peur d'être agressés, développer des phobies. Le stress chez l'enfant peut aussi avoir pour conséquence des pathologies physiques (tremblements).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *