Quelques conseils pour la domotique

Comment transformer rapidement et facilement votre domicile en maison connectée ? Pour répondre à cette question, il faut avant tout savoir que domotiser son foyer n’est pas compliqué. En quelques étapes simples, vous pouvez facilement transformer votre maison en maison intelligente. L’idée avant tout est de faciliter considérablement le quotidien.

hack securite reseau camera surveillance

Toutefois, certains pré-requis doivent être respectés. Ces derniers sont notamment pertinents pour éviter de faire de « mauvais » achats, ou d’avoir des objets connectés non compatibles entre eux. Dans cet article, il sera donc question de parler de domotique, mais surtout de la manière la plus efficace pour le faire.

Les choses les plus importantes en bref pour la domotique

La maison intelligente est basée sur différents appareils connectés. Ces derniers fonctionnent en réseau les uns avec les autres. Leur connexion est possible soit en Wi-Fi, soit en LAN (prise Ethernet). À la base, le concept vise à faciliter la vie de tous les jours et à réduire les coûts du quotidien. On gagne donc en confort, en sécurité et permet de faire des économies d’énergie. Donc en bref, ce n’est que du positif. Divers processus d’automatisation peuvent ensuite être facilement activés et exploités à l’aide d’une application ou de commandes vocales. Dans la suite de cet article, vous trouverez divers conseils pour anticiper, prévoir et organiser un système domotique pratique et pertinent.

Les options en domotique selon votre domicile

En règle générale, lors de l’installation de systèmes domotiques, certains travaux sont à prévoir. Bien entendu, grâce au Wi-Fi, ces derniers sont réduits. Mais les propriétaires sont plus libres que les locataires. En effet, les locataires doivent s’assurer que seules les mesures autorisées peuvent être ramenées à leur état d’origine lors du déménagement. Néanmoins, les locataires ont également un large choix d’options en matière de domotique. Un grand nombre d’appareils intelligents sont basés sur des normes radio telles que ZigBee, Bluetooth ou Wi-Fi. Une solution radio est également intéressante pour plus de facilité.

Au début de l’installation domotique, il faut savoir clairement quelle zone sera équipée en domotique. Cela peut concerner les sujets suivants : le contrôle de la lumière, la sécurité et le contrôle aux accès, le système de chauffage et de refroidissement. Une autre majeure partie de la domotique consiste au confort d’appareils électroniques. Cela passe notamment par des prises connectées.

Concernant l’éclairage, le Philips Hue est une solution populaire. Toutefois, il reste un peu cher. En ce qui concerne le contrôle du chauffage, le thermostat et système de contrôle de la climatisation Tado° est une bonne référence.

Comptez sur un système domotique pour améliorer le confort

Il existe deux façons de concevoir une maison intelligente. Tout d’abord, on retrouve des solutions basées sur un système de type « HUB ». Comme alternative, on retrouve des systèmes autonomes. Un Hub est un petit boitier, généralement connecté en Ethernet à la box Internet. C’est depuis ce derniers que les périphériques connectés sont pilotés. Inversement, concernant les systèmes autonomes, chaque périphérique se pilote de manière indépendante les uns des autres.

Certaines personnes recommandent d’opter pour un système avec un Hub. C’est à partir de ce dernier que « la base » du système domotique va fonctionner. Par la suite, vous pourrez continuer à multiplier les appareils compatibles supplémentaires qui peuvent être contrôlés uniformément via une application. Vous pourrez notamment les piloter pour créer diverses routines ou scénarios. Il est également pertinent si plusieurs utilisateurs accèdent aux appareils.

Echo Dot (3ème génération), Enceinte connectée avec Alexa, Tissu gris chiné
Amazon Echo (3ème génération), Enceinte connectée avec Alexa, Tissu anthracite
Echo Show 5, Restez en contact avec l'aide d'Alexa, Noir
Découvrez Echo Show 8, Restez en contact avec l'aide d'Alexa, Tissu anthracite
Echo Dot (3ème génération), Enceinte connectée avec Alexa, Tissu gris chiné
Amazon Echo (3ème génération), Enceinte connectée avec Alexa, Tissu anthracite
Echo Show 5, Restez en contact avec l'aide d'Alexa, Noir
Découvrez Echo Show 8, Restez en contact avec l'aide d'Alexa, Tissu anthracite
24,99 EUR
69,99 EUR
59,99 EUR
89,99 EUR
Echo Dot (3ème génération), Enceinte connectée avec Alexa, Tissu gris chiné
Echo Dot (3ème génération), Enceinte connectée avec Alexa, Tissu gris chiné
24,99 EUR
Amazon Echo (3ème génération), Enceinte connectée avec Alexa, Tissu anthracite
Amazon Echo (3ème génération), Enceinte connectée avec Alexa, Tissu anthracite
69,99 EUR
Echo Show 5, Restez en contact avec l'aide d'Alexa, Noir
Echo Show 5, Restez en contact avec l'aide d'Alexa, Noir
59,99 EUR
Découvrez Echo Show 8, Restez en contact avec l'aide d'Alexa, Tissu anthracite
Découvrez Echo Show 8, Restez en contact avec l'aide d'Alexa, Tissu anthracite
89,99 EUR

La base d’un système domotique consiste donc en un Hub, ou « pont de connexion » comme centre de contrôle. Une alternative à ceci consiste à passer par un système de contrôle compatible, comme Google Assistant ou Alexa. A titre d’exemple, un Echo Dot en combinaison avec une prise connectée offre une solution satisfaisante. Dans cette dynamique, les appareils électriques conventionnels peuvent également être contrôlés via l’application et la voix. Par exemple, ils peuvent être facilement allumés ou éteints. Cependant, avec cette dernière option, l’automatisation par géolocalisation ne peut pas fonctionner. C’est donc pour cela qu’il est pertinent d’éventuellement combiner plusieurs manières de faire. Ainsi, vous pouvez en partie faire fonctionner vos appareils avec une enceinte vocale, et en partie avec de l’automatisation tierce, comme IFTTT.

Faire attention à la compatibilité des appareils entre eux

domotique alexa google home homekit apple

De nombreux appareils peuvent être contrôlés par la voix. Pour la plupart d’entre eux, vous trouverez un logo « Compatible Google Assistant, Alexa, HomeKit« . Il est donc pertinent de savoir quel assistant sera le plus adapté à vos besoins. A l’heure actuelle, Alexa d’Amazon est la plus populaire. Suite à cela, une question se pose. Quels sont les appareils domotiques compatibles avec Alexa, Google Assistant ou Siri ? Une fois déterminées, il faudra donc acheter des périphériques connectés avec l’enceinte vocale choisie. Tous les appareils domotiques obéissent ensuite aux commandes avec une phrase spécifique. Par exemple, si vous avez différentes ampoules connectées, chacune a un nom. Mais vous pouvez les regrouper, telles que « Lumière salon ». A la suite de la commande vocale « Ok Google (ou Alexa), allume les lumières du salon », les lumières de la pièce s’allument. Tout dépend du scénario choisi.

La compatibilité s’applique également à la norme radio déjà mentionnée. Plus spécifiquement, certains appareils prennent-ils en charge le protocole ZigBee, Bluetooth ou Wi-Fi ? Tout dépend si les différents appareils peuvent communiquer entre eux. Plus un système est ouvert, plus il est possible d’intégrer des appareils d’autres fabricants. Par exemple, les systèmes d’éclairage de Philips Hue sont compatibles avec Tradfi d’Ikea. En effet, ces deux systèmes sont basés sur ZigBee. Avec un pont Philips Hue, il est possible d’inclure des lumières LED intelligentes d’Ikea dans le système d’éclairage Philips Hue.

La domotique ne doit pas forcément être chère

Beaucoup de personnes ont peur à l’idée d’une domotique à coûts élevés. Mais cela ne doit pas forcément être le cas. En fait, le problème vient de la distinction entre produit de qualité et produit bon marché. Au lieu d’opter pour des produits premiers prix (et malheureusement de plus en plus fréquents), il vaut mieux se concentrer sur la qualité. Certes, le prix des produits chinois sont très bon marché. Il est normal qu’ils soient tentants. Mais en fin de compte, ces appareils ne seront pas de bons produits, tout simplement parce qu’ils seront rapidement limités en utilisation et en fonctionnalités.

argent cout alarme

Cela vaut d’une part pour la qualité des produits eux-mêmes. Mais aussi pour le confort et la sécurité. Certains produits chinois ont par exemple des risques d’incendie ou de surchauffe. Et lorsque l’application en lien avec le produit ne propose pas d’autre langue que le chinois, l’utilisation va être rapidement compromise. Enfin, il faut savoir que ces produits sont rapidement remplacés par des versions toujours plus récentes. L’absence de mises à jour n’est pas effective, ce qui limite la sécurité informatique du produit, ainsi que son utilisation globale sur du long terme.

Donc parfois, il vaut mieux rajouter quelques euros de plus à un produit de marque et savoir qu’il a été testé et approuvé pour la France. Cela ne garantie pas une utilisation parfaite. Mais au moins, vous avez un produit qui est conforme aux normes de sécurité en vigueur.

Économisez de l’énergie et des coûts avec le chauffage intelligent

Dans le domaine de la domotique, un autre objectif consiste à réduire la dépense d’énergie et les coûts électriques de chauffage. L’installation des thermostats connectés se fait en quelques minutes. Cela ne nécessite aucun outil spécifique et ne nécessite aucune intervention dans le système de chauffage.

Les thermostats peuvent être réglés de manière à ajuster la température en fonction de la présence et de l’absence des occupants. Certains thermostats sont même capables de géolocaliser et reconnaitre automatiquement si quelqu’un est à la maison. Cela permet d’économiser de l’énergie et de l’argent. Ainsi, le chauffage n’est enclenché que lorsque quelqu’un est vraiment à la maison, donc en cas de besoin.

Augmentez la sécurité à la maison dans la maison intelligente

Une sécurité accrue dans le domaine de la domotique est possible. Cela passe avec l’alarme anti-intrusion et avec des caméras de surveillance. Le fonctionnement peut se faire également via une application. Lorsque vous êtes absent, les utilisateurs reçoivent un message sur les mouvements enregistrés et, si nécessaire, une transmission en direct des images. De même, avec l’alarme Somfy Home Alarm, même si vous oubliez d’activer l’alarme, en vous éloignant de chez vous, vous pouvez l’activer à distance. Enfin, pour ceux qui font attention à la vie privée, le système de vidéosurveillance peut s’éteindre automatiquement lorsque vous êtes chez vous.

risque cambriolage

Les capteurs de fenêtre et aux portes offrent également une protection efficace contre le cambriolage. Si vous disposez déjà d’un système d’éclairage intelligent, vous pouvez simuler la présence à l’aide de routines préprogrammées.

Assurez une bonne couverture réseau

Plus la portée des périphériques domotiques est importante, plus la capacité du réseau Internet est utilisé de manière intensive. C’est pour cela qu’un routeur Wi-Fi maillé est très grandement recommandé. Ce type d’appareil permet aux utilisateurs d’étendre et d’optimiser le réseau Wi-Fi, sur un seul réseau. Plus besoin de répéteur Wi-Fi. Toutefois, il faut aussi savoir que ce type de produit a un coût…

Mais dans tous les cas, une couverture Wi-Fi satisfaisante et performante est de base, requise pour la domotique. Enfin, certains produits sont compatibles avec le Wi-Fi 2,4Ghz, d’autres avec le 5Ghz. Pour cela, il faudra vérifier auprès du fabriquant et adapter le besoin de votre réseau.

Dernière mise à jour le 2020-05-21 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Laisser un commentaire