Le meilleur injecteur PoE pour des caméras IP

Il est nécessaire de bien planifier les différents composants qui vont équiper un système de sécurité de type vidéosurveillance. En effet, cette étape est primordiale pour bénéficier du meilleur rendement des caméras IP. Or, dans ce cas précis, le choix, la sélection des produits et l’achat du (des) switch(s) PoE pour les caméras sont une étape cruciale. En effet, le branchement PoE est un type spécifique de branchement des caméras qui consiste à bénéficier à la fois de l’alimentation électrique et de la connexion internet, le tout passant par un seul câble Ethernet.

injecteur poe camera surveillance

Pour choisir le meilleur injecteur PoE, les questions sont toujours les suivantes : comment choisir un injecteur PoE pour mes caméras IP ? Qu’est ce qu’un switch réseau Gigabit PoE ? Et en quoi cela va t-il être pertinent pour mon système de vidéosurveillance ? Vaut-il mieux plusieurs injecteurs PoE ou un seul pour plus de 4 caméras IP ? Dans cet article, vous retrouverez certaines idées pour vous à choisir le switch PoE approprié à votre domicile et à vos besoins, toujours dans un souci de fiabilité et d’optimisation des caméras IP.

Qu’est-ce qu’un injecteur PoE pour les caméras IP ?

Un injecteur PoE, également appelé switch ou commutateur PoE est un petit boitier réseau. Il consiste simplement à fournir l’alimentation électrique ainsi que la connexion Internet aux caméras IP via un seul câble réseau Ethernet (Cat 5, Cat 5e ou Cat 6). En effet, de manière générale, une caméra de surveillance se compose de différents branchements :

  • Le port Ethernet – C’est à partir de ce dernier que viennent transiter les informations réseau. Les connexions sont entrantes et sortantes. Le port Ethernet peut se limiter donc à une utilisation simple du réseau. Mais c’est aussi ce port qui permet (dans le cas où la caméra est PoE) à la caméra d’être alimentée via un injecteur PoE.
  • La prise d’alimentation – La plupart du temps, il suffit de brancher sur cette prise une prise 12V pour que la caméra fonctionne. Dans le cas où la caméra est branchée en Poe, la prise d’alimentation ne sera pas utilisée.

Pour simplifier le descriptif plus haut, voici un tableau des choix qui s’offrent à vous selon votre configuration :

Ma caméra est compatible PoEMa caméra n’est pas compatible PoE
Ma caméra a une prise EthernetOK pour l’injecteur PoEInjecteur PoE impossible
Ma caméra n’a pas de prise Ethernet (ex : caméra Wi-Fi)Injecteur PoE impossibleInjecteur PoE impossible

La caméra IP doit être une caméra PoE. Sans quoi, cela ne fonctionnera pas. Cependant, de nos jours, la plupart des caméras IP possèdent cette fonctionnalité. Lorsque vous utilisez la fonction PoE (à ne pas confondre avec la présence d’une prise Ethernet), vous alimentez électriquement la caméra tout en disposant de la connexion réseau Internet. Ainsi, aucun câble supplémentaire n’est requis pour alimenter la caméra.

Un injecteur PoE est normalement livré avec plusieurs ports. Il y en a au moins toujours deux : un port Ethernet pour l’entrée « IN » et un port « OUT ». De manière générale, le port Ethernet « IN » est le port à partir duquel l’injecteur va être branché soit sur une box Internet, soit sur une prise CPL. En bref, l’Ethernet « IN » permet de faire arriver la connexion Internet jusqu’à l’injecteur. Alternativement, la (ou les) prise(s) Ethernet « OUT » de l’injecteur vont permettre de dispenser la connexion Internet jusqu’à la (les) caméra(s).

Prix: EUR 19,99
Ancien prix: EUR 25,00

En fait, un injecteur Poe a la même forme qu’un switch Ethernet. A la différence que le switch Ethernet va « distribuer » la connexion Internet filaire à différents périphériques et c’est tout. En revanche, un injecteur PoE se présente de la même manière que le switch Ethernet, mais l’injecteur Poe, en plus d’amener la connexion filaire, permet d’amener l’alimentation électrique.

Comment choisir un switch PoE pour les caméras de surveillance ?

Pour choisir un injecteur PoE approprié, fiable et optimal pour vos caméras de sécurité IP, vous devez tenir compte de certains facteurs, tels que la norme PoE, la consommation électrique des caméras de surveillance, l’alimentation maximale du switch PoE, du nombre de ports « OUT » du switch PoE, de la longueur du câble, etc. Tous ces aspects sont développés dans les parties suivantes.

câble ethernet caméra de surveillance

La consommation d’énergie de la caméra IP

Un commutateur PoE permet non seulement une connexion réseau, mais alimente également les caméras IP. Cependant, la consommation d’énergie des caméras de surveillance varie selon la marque, le modèle, les fonctionnalités, et d’autres paramètres. Certaines peuvent consommer jusqu’à 20 watts. Il s’agit là des caméras IP PTZ. Cependant, pour la plupart des caméras de surveillance fixes, ces dernières ne consomment qu’entre 3 et 4 watts.

Par conséquent, un injecteur PoE doit pouvoir fournir suffisamment de puissance pour les différents types de caméras de surveillance via des câbles Cat 5 ou Cat 6. Il existe principalement deux types de normes d’alimentation sur Ethernet (PoE).

  • En théorie, la norme PoE (IEEE802.3af) peut fournir jusqu’à 15,4W d’énergie en courant continu sur chaque port. En réalité, seuls 12,95W sont fournis aux caméras ou à d’autres périphériques PoE en raison de la perte de puissance qui se dissipe dans les câbles réseau.
  • De même, la norme PoE + (IEEE802.3at) peut émettre jusqu’à 30 W par port, tandis que 25,5 W peuvent réellement transmettre de l’électricité aux périphériques.

Dans tous les cas, il faut choisir un switch PoE adapté à vos besoins de surveillance. Pour cela, veillez à bien vérifier la consommation d’énergie de votre caméra dans le manuel d’utilisation ou le tableau de spécification technique. Cependant, pour faire simple, il faut savoir qu’une caméra standard requiert 12W.

L’alimentation maximale de l’injecteur PoE

L’alimentation maximale du switch PoE est également importante. Si l’alimentation de l’ensemble des caméras de surveillance dépasse le plafond d’alimentation de l’injecteur PoE, ce dernier ne fournira pas assez de puissance pour toutes vos caméras IP. Ceci est notamment le cas pour les caméras PTZ. Dans ce cas, une ou plusieurs caméras commenceront à redémarrer en continu ou seront totalement éteintes.

Il faut donc garder à l’esprit qu’une alimentation insuffisante pour les caméras de surveillance est la cause principale de la perte de vidéo et de performances médiocres. Aussi, il est recommandé de choisir un injecteur PoE au moins aussi puissant en termes d’alimentation que la somme totale d’énergie requise par les caméras branchées dessus.

alimentation poe camera surveillance
Des caméras de surveillance mal alimentées en électricité ne fonctionneront pas bien, voire pas du tout.

Cela étant dit, lors de l’achat d’un injecteur PoE pour caméras de surveillance, il est important de choisir un switch PoE avec une puissance supérieure à la somme de celle des caméras, ou bien de réduire le nombre de caméras connectées à l’injecteur PoE. En effet, les caméras PTZ consomment plus d’énergie que les autres caméras IP. Avant d’acheter un commutateur PoE, calculez la puissance nécessaire pour toutes les caméras IP ensemble.

La tension électrique du switch PoE

De nombreuses caméras de sécurité fonctionnent soit en 12V ou en 24V. Si elles ne sont pas alimentées correctement, les caméras IP ne fonctionneront pas. Par exemple, si une caméra de sécurité IP 12V est alimentée par une source d’alimentation de 24V ou inversement, la caméra IP risque de griller. Elle sera donc totalement inutilisable.

injecteur switch poe camera ip

Pour fournir la quantité appropriée d’énergie aux caméras IP PoE, l’une des fonctionnalités importantes à rechercher dans un injecteur PoE est sa capacité à ajuster automatiquement la tension en conséquence. Par exemple, un switch PoE compatible avec la norme 802.3af peut prendre en charge l’alimentation de vos caméras de sécurité IP. Ce type de remarque n’a de sens que si vous souhaitez placer plus de deux caméras sur un injecteur PoE.

Le nombre de ports de l’injecteur PoE

Si vous cherchez un injecteur PoE pour plus de 4 caméras, il est important de vérifier le nombre de ports « OUT » disponibles. Par exemple, selon votre installation, vous faut-il un injecteur PoE à 8 ports, à 16, ou 24 ports ?

Le nombre de ports dépend en grande partie de vos besoins réels ainsi que de la consommation électrique globale de vos caméras IP. Par exemple, un injecteur PoE 24 ports avec une alimentation de 370 W peut alimenter 24 caméras IP avec le standard IEEE802.3af (15,4 W par port) alors qu’il ne peut alimenter que 12 caméras IP avec le standard IEEE802.3at (30 W par port).

En cela, il est fortement recommandé est de toujours choisir un injecteur PoE avec plus de ports que le nombre de vos caméras IP. Dans le futur, si vous décidez d’ajouter plus de caméras à votre système de sécurité, vous n’aurez pas besoin d’acheter un nouvel injecteur PoE. Ainsi, dépenser plus dès le début permet au final d’économiser.

Un injecteur PoE Gigabit ?

Comme mentionné précédemment, un commutateur PoE alimente non seulement les caméras IP, mais assure également la connexion réseau. Un commutateur gigabit prend le dessus par rapport à un commutateur 10/100 Mbps. Ainsi, un injecteur PoE Gigabit va automatiquement allouer la bande passante requise pour chaque caméra, sans que cela ne soit une source de perte de débit pour le reste des périphériques réseau.

Le switch PoE non géré ou géré ?

Les principales différences entre un injecteur PoE non géré et un injecteur géré résident dans les fonctionnalités, la configurabilité et le prix. Un switch PoE non géré (moins cher) est plug-and-play sans configuration requise. Alternativement, un switch PoE géré permet de configurer des protocoles réseau avec de nombreuses fonctionnalités telles que les VLAN, la surveillance IGMP ou plus. Malgré tout, pour la plupart des personnes, un injecteur PoE non géré convient parfaitement aux besoins d’alimentation des caméras IP PoE.

Un système de sécurité sans injecteur PoE via le NVR

Un NVR est un boitier dans lequel plusieurs éléments de la vidéosurveillance sont présents. Ainsi, on retrouve des prises Ethernet pour y connecter des caméras, un emplacement pour un disque dur, et une prise d’alimentation. C’est depuis le NVR que les caméras et tout le système de surveillance va se jouer. De manière générale, un NVR se compose donc d’un injecteur PoE intégré.

nvr camera surveillance

Dans l’image ci-dessus, on voit que la face avant (3ème image est simple). C’est à l’arrière du NVR que les choses deviennent intéressantes. On voit que 8 caméras peuvent y être branchées. Des prises audio sont disponibles pour y brancher des micros. Malgré tout, cette option est rarement utilisée. Les prises VGA et HDMI permettent de brancher le NVR directement à un écran. La prise « IN » (LAN) est la prise à partir de laquelle il faudra connecter le NVR soit à la box Internet, soit à une prise CPL. Enfin, la prise d’alimentation du NVR permet de le faire fonctionner.

La solution du NVR est pertinente dans le cas où l’ensemble des câbles qui connectent les caméras à l’enregistreur peuvent être directement connectés. En effet, si jamais vous devez placer un certain nombre de caméras d’un côté de la maison, et que de l’autre côté aussi, il se peut que faute de place ou par l’architecture du foyer, tirer des câble soit impossible. De ce fait, la solution du NVR ne sera pas retenue.

Un injecteur PoE avec ou sans prise CPL ?

Un injecteur PoE, c’est très bien. Seulement si aucun connexion entrante n’y arrive, son utilisation reste rapidement limitée. Ainsi donc, un injecteur PoE n’a de sens qu’à la condition que ce dernier soit connecté à Internet. Et comme mentionné plus haut, il s’avère que parfois, faute d’architecture ou de configuration de la maison, le recours à un injecteur PoE passe également par un ensemble de prises CPL. Il s’agit de la meilleure alternative au NVR.

Conclusion sur le switch PoE pour des caméras de surveillance

Un injecteur PoE fiable et performant permet de fournir suffisamment d’alimentation et de connexion réseau à vos caméras IP. Certains des meilleurs commutateurs PoE pour caméras IP tels que le switch PoE Gigabit 8 ports TP-Link TL-SG1008P ou le Netgear 8 ports conviennent parfaitement à la vidéosurveillance des particuliers et des petites entreprises.

Malgré tout, le choix d’un injecteur PoE dépend de nombreux facteurs. De ce fait, si jamais vous avez une hésitation ou des questions, utilisez la rubrique commentaires plus bas.

Laisser un commentaire

BACK TO TOP