La mauvaise qualité des enregistrements des caméras de surveillance

La mauvaise qualité des enregistrements des caméras de surveillance

Pourquoi mes caméras de surveillance enregistrent-elles des vidéos de mauvaise qualité ? Depuis maintenant quelques années, les films que nous voyons à la TV sont en UHD. Dans cette logique, les utilisateurs de caméras de surveillance se demandent souvent pourquoi leur système offre des images de faible qualité. En fait, ce phénomène s’explique par une combinaison de facteurs. Toutefois, il est important de noter le but de l’équipement de vidéosurveillance. Ce dernier n’a en effet pas pour but d’enregistrer des images de très haute qualité.

Source : Twitter

L’objectif d’un système de vidéosurveillance est d’enregistrer sans interruption toute la journée. L’idée est surtout de dissuader les cambrioleurs. Ainsi, les caméras enregistrent tout événement suspect. Ceci étant dit, un système de vidéosurveillance est différent d’une caméra ou d’un produit qui vise à avoir des vidéos de type film ou souvenirs. Or, dans certains cas, l’enregistrement des caméras est de mauvaise qualité. Voici donc les causes qui peuvent l’expliquer.

Les causes de la mauvaise qualité des enregistrements des caméras de surveillance

La plupart du temps, la mauvaise qualité d’un enregistrement des caméras de surveillance n’est pas grave. Il suffit de petits réglages ou d’un entretien régulier. Voici les points à surveiller de temps en temps.

Le problème de l’objectif de la caméra

Le but d’un système de sécurité est de protéger votre foyer ou votre entreprise. Les utilisations les plus courantes des caméras de sécurité visent à dissuader des intrus contre le vol. Or, celles-ci ne coïncident pas nécessairement avec une qualité d’image parfaite en haute résolution.

mauvaise qualité enregistrements des caméras de surveillance extérieure
Source : Twitter

La plupart des utilisateurs d’un système de vidéosurveillance attendent en revanche une quantité de la part des caméras suffisante pour couvrir leur propriété. Idéalement, il faut aussi être capable de reconnaitre les personnes sur les vidéos. Toutefois, l’objectif d’une caméra de surveillance fonctionne en permanence. Ceci est d’autant plus vrai lorsque les caméras enregistrent 24h/24 et 7j/7. Comme n’importe quel objet ou produit qui est utilisé en permanence, il faut savoir qu’il vieillit. Et son usure sera d’autant plus rapide que son utilisation sera fréquente.

Une astuce pour prolonger la durée de vie de la caméra de surveillance en extérieur est de la placer au maximum à l’abri des intempéries. Même si la caméra de surveillance a un indice de protection IP67 ou IP68, il est préférable de la protéger. A titre d’exemple, vous pouvez placer la caméra sous le balcon du voisin du dessus, ou sous une avancée de toit. Elle sera protégée de la pluie et de l’humidité. De même, les rayons lumineux du soleil endommagent à la longue une caméra de surveillance. Là encore, faites en sorte de la protéger un peu des fortes chaleurs ou des rayonnements directs.

Surveiller l’état de la lentille

Un autre point à vérifier est l’objectif de la caméra. La plupart d’entre elles sont dotées d’un indice de protection IP. Lorsqu’elles sont correctement utilisées, elles sont protégées contre l’humidité et la saleté. Cependant, il arrive que de la saleté obscurcisse votre objectif. Ceci s’explique en raison de conditions météorologiques variées. En général, une caméra de surveillance a un anneau en caoutchouc entre la lentille et l’intérieur de la caméra. Or, avec le temps, cet anneau peut mal vieillir. Dans ce cas, l’humidité risque de se glisser au niveau de la lentille. Et si vous ne faites rien contre, la caméra s’endommagera rapidement.

A cause de ce phénomène, la mise au point de la lentille de la caméra risque de ne plus se faire correctement. Vous aurez donc des images floues ou bien une mise au point en permanence recherchée. Au final, la caméra sera inutilisable. En bref, vous l’aurez compris, il faut entretenir régulièrement son système de surveillance vidéo. Pensez à passer au moins une fois par an un coup de micro-fibre sur vos caméras. Vous les débarrassez de la poussière. A cette occasion, profitez-en pour regarder s’il n’y a pas de traces d’humidité ou de saletés sur la caméra.

Un éclairage trop puissant ou insuffisant

Un mauvais éclairage, extérieur comme intérieur d’ailleurs, peut conduire également à une qualité d’image décevante. Les caméras de surveillance ont en effet besoin de lumière pour enregistrer des images correctes, claires et exploitables. La quantité de lumière dépend de votre caméra. Tout dépend des capacités IR du produit. Le problème, c’est qu’il faut donc prendre en compte à la fois le système d’éclairage dont vous disposez, la caméra installée, et les paramètres enregistrés.

alertantive ring spotlight extérieur projecteur lumineux videosurveillance bosch eyes presence netatmo

La meilleure façon d’assurer un éclairage adéquat est d’installer des projecteurs lumineux ou d’autres formes d’éclairage LED pour éclairer la zone à surveiller. Plusieurs produits existent. Parmi eux, on retrouve le Bosch Eyes, Presence de Netatmo, Ring Spotlight ou Floodlight, etc. L’avantage de ces appliques extérieures murales est de permettre d’étendre l’éclairage extérieur tout en bénéficiant de caméras de surveillance directement intégrées dedans.

Enfin, vous pouvez ne pas passer par des systèmes d’éclairage avec vidéosurveillance intégrée. Pour cela, donc, vous passerez par un système de surveillance simple, à savoir une caméra de surveillance. En cas de déclenchement de détection de mouvement, la caméra enregistre l’activité. Or, si vous vivez à proximité d’une rue, il se peut que les phares des voitures se reflètent sur la caméra. Ou qu’un réverbère illumine une partie de la zone à surveiller. Dans ce cas, la seule option possible qui s’offre à vous est de déplacer votre caméra ou de la mettre ailleurs.

Source : Pinterest

Un éclairage trop puissant de l’extérieur rendra votre caméra peut utilisable car il y aura un contraste trop élevé avec l’IR. De manière inverse, si vous n’avez pas d’éclairage extérieur, ce n’est pas grave. L’IR de la caméra prendra le relais. Par contre, il faudra faire attention à la distance de l’IR entre la caméra et la zone que vous voulez surveiller. En général, la distance d’un IR pour une caméra de surveillance est de 10 à 15 mètres maximum.

La connexion Internet et les problèmes de débit montant et descendant

Une connexion Internet faible ou irrégulière peut entraîner une perte de qualité des images. Selon la configuration de votre box Internet, la qualité de votre ligne, la distance de votre foyer à la centrale, votre connexion Internet peut être constante ou intermittente. Dans tous les cas, les caméras de surveillance fonctionnant sur Wi-Fi sont particulièrement sensibles à ce problème. En général, plus vous connectez d’appareils en Wi-Fi, plus vous perdez de la bande passante. Ainsi, votre vitesse de débit et votre connexion diminuent considérablement.

injecteur poe plusieurs caméras

C’est donc pour cela qu’il est préférable au maximum d’avoir des caméras connectées en câbles Ethernet. Vous ne serez ainsi pas dépendant(e) de la connexion Wi-Fi. Et quand bien même vous devriez passer par du Wi-Fi, à l’heure actuelle, avoir un système de connexion Wi-Fi Mesh est la meilleure des solutions afin d’optimiser cette dernière.

Quels sont les autres problèmes que l’on peut rencontrer ?

Si toutes les causes citées plus haut ne sont pas pertinentes, il faudra dans ce cas se poser des questions un peu plus difficiles.

Équipement obsolète et mauvaise qualité d’enregistrement vidéo des caméras

La principale raison pour laquelle les caméras de vidéosurveillance ont la réputation d’avoir de mauvaises images est due à un équipement obsolète. A titre d’exemple, les caméras de 1MP commencent à dater. Pourtant, on en trouve encore sur le marché du neuf. Mais ces caméra n’ont tout simplement pas la résolution nécessaire pour fournir les images de qualité exigées par les utilisateurs modernes.

firmware chinois anglais hikvision mauvaise qualité des enregistrements des caméras de surveillance

A l’heure actuelle, il faut compter au moins 4 à 12MP pour des caméras modernes. Celles-ci offrent une qualité d’image améliorée, une meilleure résolution et un système de compression vidéo révolutionnaire, comme par exemple avec le H.265+. En général, en fonction de vos besoins et de l’utilisation de vos caméras de surveillance, il faut compter un changement à une fréquence environ de tous les 3 à 4 ans. 3 ans est un bon compromis.

Mais ce n’est pas parce qu’il y a écrit « tous les 3 ans » que vous devez changer systématiquement tout votre équipement. Par exemple, vous pouvez remplacer uniquement une caméra qui est la plus exposée aux intempéries ou celle qui est la plus souvent « utilisée ». Inutile pour autant de tout changer !

Câblage Ethernet vieillissant ?

Vous pouvez également rencontrer une faible qualité d’image en raison de problèmes de câblage. Les câbles Ethernet que vous utilisez traitent des données que vos caméras capturent. Ces données transitent sur le lieu de stockage ou pour la lecture à distance. Or, tout comme les caméras, les fils s’endommagent au fil du temps. Le cuivre, à l’intérieur des câble vieillit. Et la qualité de vos images peut en souffrir. Donc, une solution aussi qui pourrait être pertinente est de recourir à des câbles Ethernet de Cat. 6 au minimum.

Toutefois, pour des caméras de surveillance, à l’heure actuelle, des câbles Ethernet de Cat. 7 sont recommandés. Dans la même ligne que le système de câblage Ethernet, les systèmes de PoE (si vous en utilisez), ainsi que les prises CPL vieillissent avec le temps. Et ce vieillissement et d’autant plus accéléré que leur utilisation est quotidienne. Donc si vos prises CPL ont plus de 5 ou 6 ans, pensez aussi à les changer. Pour les injecteur PoE, leur durée de vie est plus réduite. Il faut compter environ 3 ans de fonctionnement pour un injecteur PoE. Là encore, ces durées de vie sont variables en fonction de votre logement, de votre installation, etc.

Le problème du disque dur

Les caméras de vidéosurveillance enregistrent souvent 24h/24 et 7j/7. Les séquences vidéo sont généralement stockées pendant une durée de 7 à 10 jours. Tout dépend du nombre de caméras et de la taille du disque dur. Dans tous les cas, cela nécessite une énorme quantité d’espace de stockage. Et ce besoin est d’autant plus important lorsque vous ajoutez plusieurs caméras. Ces dernières enregistrent plus d’informations, donc font « travailler » plus fréquemment le système. Plus la séquence vidéo enregistrée est de bonne qualité, plus il aura besoin d’espace de stockage.

Dans tous les cas, le disque dur d’un système NVR ou DVR est en permanence sollicité. Il faudra aussi veiller à l’état de santé du disque dur. Pour cela, si vous entendez qu’il fait du bruit lors de l’enregistrement, c’est probablement qu’une panne s’annonce. Si vous voulez éviter des désagréments au niveau du disque dur de votre système de vidéosurveillance, prenez un disque dur spécifiquement conçu à cela. Les WD Red sont de bons produits, mais les WD Purple sont une référence.

Laisser un commentaire