Les étapes pour une installer une caméra de surveillance

Comment installer au mieux une caméra de surveillance ? A l’heure actuelle, les caméras de surveillance IP sont de plus en plus efficaces. Leur flexibilité et leur facilité d’installation leur permettent d’ailleurs d’être de plus en plus achetées. Un nombre croissant de propriétaires comme de locataires les adoptent.

installer camera de surveillance

En tant que futur utilisateur(trice), il est important de comprendre les pièges ou les astuces relatives à l’installation d’une caméra de surveillance. Différentes options de personnalisation du système de surveillance offrent des avantages lors de l’installation. L’objectif de cet article est donc de répondre au mieux aux besoins de votre domicile. Chaque foyer étant unique, vous trouverez forcément la meilleure caméra de surveillance adaptée à vos attentes. C’est d’ailleurs pourquoi plusieurs étapes sont nécessaires à prendre en compte avant d’installer un système de surveillance vidéo.

Les différents types de caméras de surveillance

Avant de présenter les étapes pour installer une caméra de surveillance une caméra de surveillance, il est important de voir certaines détails relatifs aux caméras IP. Tout d’abord, il faut savoir qu’une caméra IP est un type de caméra vidéo numérique qui peut envoyer et recevoir des données via un ordinateur ou un smartphone depuis et par un réseau local connecté. Une caméra de surveillance a sa propre adresse IP. Ceci fait d’elle un appareil connecté à part entière.

Caméra de surveillance fixe

camera surveillance bosch

Cette caméra fixe est recommandée pour surveiller une zone très spécifique. Il s’agit d’ailleurs du type de caméra le plus utilisé dans la plupart des locaux. Puisqu’elle est fixe, ce type de caméra permet de capturer facilement des images d’une zone déterminée.

Une caméra fixe peut être de type « dôme » pour cacher la direction vers laquelle l’objectif de la caméra est dirigé. Mais généralement, cela n’est valable que pour les lieux professionnels. Ces modèles de caméras sont petits et permettent une surveillance discrète et inaperçue. Une caméra fixe sera privilégiée pour surveiller un petit espace, comme un couloir.

D’autres caméras existent, pour d’autres types d’utilisation. En effet, les caméras de type dôme sont connues pour avoir quelques soucis en extérieur. Cela est dû notamment aux IR et à la poussière ou à l’humidité intérieure. Ainsi donc, pour une surveillance vidéo en extérieur, des caméras de type bullet ou turret seront privilégiées.

Caméra avec vision jour et nuit (IR)

Une caméra avec IR (infrarouge) permet une vision aussi bien de jour que de nuit. Elle assure une surveillance continue 24h/24 d’un espace surveillé tout le temps. Avec des lumières infrarouges (IR) proches, les images sont capturées dans une lumière faible et même une obscurité complète. Pendant la journée, les images capturées par la caméra sont en couleur. Les images prises la nuit sont en noir et blanc.

Exemple de vue de nuit avec une caméra IR
Exemple de vue de nuit avec une caméra IR

Attention toutefois au type d’IR qui compose la caméra de surveillance. Si vous devez avoir une image performante en mode nuit, des caméras avec la fonction EXIR seront à privilégier.

Caméra de surveillance sans fil

Ce genre de caméra est de plus en plus commune. Si depuis quelques temps, les caméras sans fil se limitaient à une connexion wifi et une alimentation filaire, depuis 2015, certaines caméras sont totalement sans fil. On entend par là une connexion Wi-Fi et une alimentation sur batterie ou sur piles. Le meilleur exemple sont les caméras Arlo. Ces caméras peuvent être installées n’importe où sans avoir besoin de fils. Ces caméras peuvent fonctionner aussi bien que d’autres caméras filaires ou alimentées via PoE.

Caméra de surveillance d’intérieur

Ces caméras sont principalement conçues pour une utilisation intérieure comme les bureaux, les magasins, ou les domiciles. Elles sont disponibles avec de nombreux modèles et caractéristiques différentes. Pour déterminer si une caméra peut s’utiliser en intérieur ou en extérieur, le mieux est tout simplement regarder son Indice de Protection.

Caméra de surveillance extérieure

La caméra de surveillance extérieure est spécifiquement destinée pour résister aux différents risques environnementaux tels que le vent, la poussière et l’humidité. Ce type de caméra est habituellement enfermé dans un boîtier résistant aux intempéries IP66 ou IP67 comme garantie contre les intempéries.

Bien que ces caméras soient spécialement adaptées à un fonctionnement en extérieur, il est malgré tout recommandé de les placer sous une pente de toit, ou sous un abris qui lui permettra de ne pas recevoir toute la pluie ou autres caprices de la météo. Par ailleurs, pour une utilisation en extérieur, il faut penser à ce que la caméra dispose de fonctionnalité d’images avancées, notamment le HDR ou le WDR. En cas de contre-jour, cette fonctionnalité sera grandement appréciée.

Caméra PTZ

La caméra PTZ est l’abréviation du « pan tilt zoom ». PTZ est l’acronyme de pan : faire un panoramique ; tilt : incliner ; et zoom, décrivant les mouvements la caractérisant. Ce genre de caméra est recommandé pour couvrir de larges zones en raison de sa capacité à se déplacer et à tourner sur plusieurs angles. Les images captées par la caméra PTZ sont envoyées sur un réseau IP comme une caméra standard.

Quelques caractéristiques clés des caméras de surveillance

Avant d’acheter une caméra de surveillance, plusieurs points sont à prendre en compte. Par exemple, il faut regarder le débit consommé/requis par la caméra. Il faut aussi regarder ses capacités de mise au point, si elle dispose du HDR, etc.

Limitation de bande passante

Cette fonction permet à la caméra de contrôler la bande passante du réseau nécessaire pour transmettre les données enregistrées. Avec des formats de compression vidéo comme le H.264 ou le H.265, la bande passante est moindre que des formats tels que le MPEG. Pour en savoir plus sur la consommation de bande passante d’une caméra de surveillance, vous pouvez lire ceci.

Mise au point automatique

Cette capacité permet à la caméra de surveillance de se concentrer sur un sujet, en particulier celui qui se déplace. Il s’agit de l’auto-focus de la caméra de surveillance. Plus il est rapide, mieux c’est. Pour cela, il faudra regarder la vitesse d’obturation de la lentille. De nos jours, la mise au point des caméras se fait automatiquement, et sans paramétrages spécifiques.

Vision nocturne

La capacité de vision nocturne des caméras de surveillance est réalisée par un filtre IR qui permet de visualiser les images, bien qu’en noir et blanc. Pour en savoir plus à ce sujet, lisez ceci. Pour découvrir comment fonctionne une caméra de surveillance via l’infrarouge, lire ceci.

Compensation de rétroéclairage

Cette fonction permet une image plus claire d’un objet ciblé depuis un fond lumineux. Il s’agit des caméras qui disposent de la fonction HDR.

Power Over Ethernet (POE)

Utilisé avec des systèmes câblés, cela permet au câble de données réseau de gérer simultanément l’alimentation et les données sans un câble d’alimentation supplémentaire pour les caméras.

Détection de mouvement

Cette fonction permet à la caméra de surveillance d’envoyer une alerte chaque fois qu’elle détecte le mouvement dans un espace surveillé. Cette fonction est particulièrement intéressante pour les caméras avec mémoire de stockage interne. Ainsi, cette dernière n’est pas saturée inutilement.

9 étapes pour bien installer une caméra de surveillance

1. Choisir une caméra de surveillance

Vous devez choisir avec soin les caméras appropriées à votre domicile en fonction de vos exigences de sécurité, de votre architecture, de votre budget, etc. Toutefois, vous ne devez pas favoriser une caméra seulement en fonction de son coût. Il faut plutôt regarder ses performances, la durabilité et la pertinence pour vos besoins de sécurité.

arlo pro acheter amazon
La caméra Arlo Pro est certes onéreuse, mais ses fonctionnalités sont redoutables

Acheter une caméra de surveillance (ou un pack de caméras) représente certes un budget. Cependant, cet achat concerne la sécurité de votre domicile. Par ailleurs, il faut aussi savoir que normalement, un système de surveillance vidéo est supposé fonctionner pour une longue durée (entre 5 et 8 ans).

Prenons l’exemple d’un pack de caméras de surveillance Arlo, composé de 3 caméras et un pont de synchronisation, le tout à 350 euros. Estimons la durée de vie du système à 6 ans (les caméras vont évoluer, le système va vieillir, etc). Après un calcul rapide, cela revient à 4,86€/mois pour un système de vidéosurveillance !

2. Choisissez le bon type de compression de vidéo

Vous devez décider de la bonne norme de compression pour votre réseau afin de vous assurer qu’il fonctionne correctement. En effet, selon le type de compression vidéo de la caméras de surveillance, le temps d’enregistrement, la consommation de bande passante, ainsi que le temps de chargement de visionnage sur un smartphone va changer. Pour cela, il est recommandé d’acheter des caméras avec des normes de compression H.265, voire H.265+.

La vidéo collectée doit également être stockée sur un ou plusieurs périphériques au cas où. Certaines marques de caméras de surveillance disposent d’un slot MicroSD pour stocker localement les enregistrements. Mais disposer d’un second lieu d’enregistrement, tel que le cloud, est aussi une bonne idée.

3. Définition des outils de gestion de la vidéo

Gérer son système de vidéosurveillance ne se prend pas à la légère. Lorsque vous définissez vos outils de gestion vidéo, vous devez considérer des facteurs tels que :

  • La bande passante disponible par votre FAI et les normes de compression vidéo des caméras
  • Les possibilités d’évolution du système (rajout ultérieur de caméras, etc)
  • La capacité et le lieu de stockage

Enfin, concernant la gestion du système proprement dit, il faut décider si les caméras peuvent être contrôlées sur un PC ou un smartphone.

4. Déterminer la capacité de stockage du système de vidéosurveillance

NAS caméra de surveillance
Enregistrer les données des caméras de surveillance sur un NAS est une bonne solution

Parmi les considérations lors de la prise de décision sur votre capacité de stockage, vous trouverez la fréquence d’images, la durée pendant laquelle les images vidéo seront stockées et la redondance requise. Les protocoles de sauvegarde et le stockage hors site peuvent également être nécessaires pour les propriétés à haut risque. Pour cela, vous pouvez enregistrer les données sur cartes SD, clé USB, cloud, NAS,…

L’une des premières solutions à envisager concernant l’enregistrement et le stockage des vidéos capturées depuis une caméra de surveillance consiste à privilégier la MicroSD. Les avantages sont nombreux : pratique, facile d’utilisation, d’installation et de retrait, la MicroSD est une solution excellente pour du local. Dans une seconde dynamique, il est possible, selon la marque de la caméra de surveillance, de ne pas opter pour la MicroSD. L’enregistrement sur un NVR ou sur un NAS remplacera la MicroSD.

  • Enregistrer ses caméras de surveillance sur un NVR – Dans le cadre d’un NVR, ce sera ce dernier qui va piloter, paramétrer, stocker, gérer vos caméras de surveillance. Le fonctionnement est simple. Il suffit de brancher le NVR à une box Internet. Les caméras de surveillance se branchent sur le NVR. C’est fini.
  • Choisir un NAS pour enregistrer les images de surveillance – Si vous avez un NAS comme système de divertissement pour la TV, la sauvegarde informatique, pourquoi ne pas opter pour le stockage des caméras de surveillance en plus ?

5. Intégrer des caméras analogiques

L’inclusion de caméras analogiques existantes dans votre système peut réduire les coûts d’installation et ajouter à la couverture globale de votre système. Pour en savoir à ce sujet, lire ceci.

6. Utiliser le Wi-Fi pour les caméras de surveillance

Des caméras Wi-Fi permettent d’éviter l’installation de câbles longs et d’endommager les murs. Ce type de caméra sera un excellent choix pour les personnes qui vivent en location ou qui sont allergiques au bricolage. Attention : les caméras IP Wi-Fi fonctionnent mieux si elles sont proches de la box Internet. C’est pour cela qu’il est recommandé d’avoir une couverture réseau Wi-Fi irréprochable si cette option est retenue.

camera surveillance wifi

Un second avertissement de taille : certaines caméras Wi-Fi peu onéreuses peuvent être affectées par les interférences provenant d’autres appareils électroniques à proximité ou de brouilleurs. De ce fait, il n’est pas recommandé de prendre des caméras de surveillance de type « premier prix ».

7. Préparer une conception de réseau

La conception de votre système de surveillance sera basée sur vos besoins spécifiques. Parmi les choses que vous devez prendre en compte, il y a bien évidemment les caméras utilisées, les protocoles de transport IP, les méthodes de transmission, la bande passante, les possibilités d’évolution de votre système ou de sa mise à niveau ainsi que de la sécurité du réseau.

Tout dépend en fait du type de connexion de vos caméras. Par exemple, pour des caméras totalement sans fil, la conception du réseau ne se limitera qu’à avoir une couverture optimale du Wi-Fi. Parmi les solutions, un répéteur Wi-Fi ou un réseau maillé est l’une des solutions les plus pratiques. D’un autre côté, pour un système de surveillance vidéo câblé, plusieurs choix existent. Cependant, pour ne pas engager de frais de travaux trop compliqués, là encore, certaines solutions existent. A titre d’exemple, la connexion par des prises CPL sera la solution parfaite.

8. Assurer la sécurité du système

S’assurer que vos vidéos soient sécurisées est l’une des considérations les plus importantes dans la réalisation d’une installation d’un système de surveillance IP. Parmi les éléments que vous devriez examiner et décider, il existe des options de sécurité appropriées, comme les pare-feu, les réseaux privés virtuels (VPN) et la protection par mot de passe.

9. Sélectionner les dernières technologies pour le système

Vous devez favoriser les dernières technologies lors de la conception de votre système de caméras de surveillance grâce aux fonctionnalités modernes disponibles. Parmi elles, sont retenues la prise de vue intelligente (PTZ), la détection de mouvement et la vision nocturne. La synergie des caméras réseau et des capacités vidéo intelligentes rendra votre système plus efficace et plus fiable.

Conclusion sur l’installation d’une caméra de surveillance

Si l’installation d’une caméra de surveillance est plus facile et plus économique que jamais, un petit travail de recherche et de réflexion s’impose systématiquement. Prenez également le temps de découvrir les différents types de caméras disponibles. Une fois votre décision prise, vous pouvez passer à l’étape de l’achat, à l’installation et au paramétrage du système. C’est un excellent investissement pour les années à venir.

1 réflexion au sujet de « Les étapes pour une installer une caméra de surveillance »

Laisser un commentaire